Une journée à Noirmoutier

île de Noirmoutier plage des dames

Une subite envie d’air iodé, nous voilà en route vers la Vendée ! Le temps incertain ne nous refroidit pas, le bord de mer est joli en toutes saisons et sous tous les ciels, et cette journée ne nous fera par mentir. Nous avons choisi de nous rendre sur l’île de Noirmoutier, une destination parfaite en avant-saison, pour un jour, un week-end ou plus.

Ayant pris soin de consulter les horaires de marée, c’est vers la Barre-de-monts que nous nous dirigeons, pour emprunter le pont accessible gratuitement et sans interruption, pratique. Nous suivons la quatre voies qui traverse l’île de part en part, découvrant un paysage de plaine agricole. C’est le royaume de la pomme de terre ici.

Pour cette journée, nous avons choisi de nous concentrer sur le Nord de l’île.

Les belles plages du Bois de la Chaize

Etape manquée à Noirmoutier-en-l’île, c’est jour de marché, les parkings sont pleins et nous n’avons pas envie de foule. Nous continuons vers la mer en direction du Bois de la Chaize, une zone boisée comme son nom l’indique, où se cachent de nombreuses villas anciennes. Nous arrivons à la plage des dames, et le hasard fait vraiment bien les choses, nous sommes sous le charme de cet endroit. Quelques restaurants, un hôtel, du sable blond, des cabanes de plages, une estacade de bois, même sous le ciel gris c’est vraiment très joli. C’est ici qu’a été tourné le film Les vacances du petit Nicolas il y a quelques années, mais le site a retrouvé sa tranquillité.

Mon appareil photo ayant décidé de me lâcher à ce moment, je n’ai malheureusement que mon smartphone pour immortaliser cette belle ambiance…

île de Noirmoutier plage des dames

Cette belle plage s’étale entre la pointe de Saint-Pierre en partant vers la droite, qui offre une vue magnifique sur la mer et la plage des Sableaux tout aussi jolie, et l’estacade en bois, qu’il faut absolument emprunter pour la vue également.

île de Noirmoutier plage des dames

Après une pause moules marinières dans un des restaurants, nous poursuivons au-delà de l’estacade, au milieu des chênes verts et des pins, une belle balade sans difficulté et très agréable, je vous la recommande. A quelques centaines de mètres, le sentier débouche sur l’Anse rouge, encore plus charmante que sa voisine, n’est-ce pas ?

pile de Noirmoutier vue entre la plage des dames et l'anse rouge

île de Noirmoutier anse rouge

Nous rejoignons la voiture pour parcourir le Nord de l’île, en faisant de petites haltes, comme ci-dessous à la plage de la Clère.

île de Noirmoutier plage de la Clère

Une île tournée vers la mer

Petit stop au port de l’Herbaudière, où de nombreux bateaux de plaisance sont amarrés d’un côté, tandis que les bateaux de pêche sont soit à l’eau, soit sur le quai, en attente de vérification sans doute.

île de Noirmoutier port de l'Herbaudière

île de Noirmoutier port de l'Herbaudière

Noirmoutier-en-l’île, coeur de l’île

Deuxième essai à Noirmoutier-en-l’île dans l’après-midi. Cette fois le petit bourg a retrouvé un peu sa tranquillité, et nous prenons plaisir à découvrir ses jolies rues. De nombreux restaurants, des boutiques de souvenirs et de décoration, des magasins de vêtements, il fait bon flâner dans ce village situé au coeur de l’île. On peut également visiter le château, se balader le long des quais et emprunter la jetée Jakobsen : longue de 1,5 km, elle longe le canal maritime d’un côté, la réserve naturelle de Mullembourg de l’autre, zone propice à l’observation des oiseaux.

île de Noirmoutier Noirmoutier-en-l'île île de Noirmoutier château de Noirmoutier-en-l'île île de Noirmoutier Noirmoutier-en-l'île

 

île de Noirmoutier Noirmoutier-en-l'île réserve naturelle de Mullembourg

L’incontournable passage du Gois

Après cette journée de balade, nous reprenons la route vers le continent, par le Gois cette fois. Vous connaissez ? C’est une route submersible de plus de 4 kms de long, empruntable uniquement à marée basse. Pas d’inquiétude, de chaque côté des panneaux indiquent les horaires de marée et les horaires de traversée possible (1h30 avant jusqu’à 1h30 après la basse mer), et mieux vaut les respecter !

C’est un parcours (au pas, en suivant la file de voitures) assez court mais fascinant, d’un côté la mer est déjà loin, de l’autre elle affleure encore la route. De nombreuses voitures sont déjà stationnées sur le sable, car c’est à marée basse que se ramassent les délicieuses palourdes.

On ne peut pas s’empêcher de regarder avec appréhension les quelques balises qui bordent la route, où chaque année des promeneurs oublieux ou des automobilistes peu scrupuleux se retrouvent bloqués par la montée des eaux… Ce ne sera pas notre cas !

île de Noirmoutier passage du Gois

Arrivée à Beauvois-sur-Mer cette fois sur le continent, Noirmoutier est vraiment un belle destination, facilement accessible et dépaysante à souhait. Vous connaissez ?

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Instagram !

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s