Balade en Touraine, le pays des châteaux

ville de Chinon vue depuis le château Touraine

Je ne sais pas pour vous, mais chez moi le ciel de neige et le froid mordant sont propices à la rêverie, et qui dit rêverie dit voyage ! Pas besoin d’aller bien loin pour se dépayser, et je vous propose un petit tour en France, en Touraine plus précisément, vous me suivez ?

Je vous emmène donc en balade dans le Chinonais, cette terre où j’ai vécu avec bonheur plusieurs années, que j’ai adoré parcourir, et que j’ai eu du mal à quitter. J’y ai en effet tout aimé, les paysages vallonnés parsemés de champs fleuris (ah l’odeur de miel du colza…), les belles demeures de tuffeaux, ses forêts, ses vignobles (et ses vins !), les caves troglodytes, ses nombreux châteaux…

Si vous aussi vous souhaitez organiser un week-end, ou plus, dans cette belle région, voici quelques idées de visites à mon avis incontournables, sur un petit territoire (compter une trentaine de kilomètres de Chinon à Villandry).

Chinon, son centre ville et son château

C’est au bord de la Vienne que se situe Chinon. La ville déroule ses belles bâtisses de pierre blanche le long de la rivière, tandis que sur le coteau de calcaire se dresse la forteresse, tout en long elle aussi.

Si vous êtes motorisés, je vous conseille de vous garer place Jeanne d’Arc, puis de déambuler à pied dans la vieille ville en suivant les ruelles. N’hésitez pas à lever le nez pour admirer les jolies maisons à colombages, les tourelles. La ville est aujourd’hui un peu endormie mais encore pleine de charme. C’est de l’autre côté de la Vienne, en traversant le pont, que vous aurez la plus belle vue sur la falaise et l’enfilade de châteaux. Car à Chinon ce ne sont pas moins de 3 châteaux qui dominent la cité : le fort du Coudray, le château du Milieu, et le fort Saint-Georges, séparés par des douves sèches et des cours.

Pour y monter, des petits sentiers serpentent (et grimpent) mais l’ascenseur panoramique de la Brèche permet aussi une montée sans effort, et une belle vue. A noter que le château dispose aussi de parkings à proximité de son entrée haute.

Le site est occupé depuis plus de trois mille ans. Il a accueilli des hôtes prestigieux, Henri II Plantagenêt et Aliénor d’Aquitaine (sa femme qui y mettra au monde 8 enfants, mais y sera aussi emprisonnée…), Philippe Auguste, Jeanne d’Arc (c’est ici, en 1429, qu’elle rencontrera le Dauphin)…

Aujourd’hui superbement restauré, ce château alterne éléments ruinés, tours, salles, ponts, jardins… et propose aussi régulièrement des animations et des expositions. Un lieu qui ravira sans nul doute petits et grands et vous transportera à travers l’Histoire !

château de Chinon Touraine

ville de Chinon vue depuis le château Touraine

château de Chinon Touraine

Retrouvez toutes les informations pratiques ici.

Ussé, au royaume de la belle au bois dormant

A quelques kilomètres en direction de la Loire, voici le château d’Ussé, surprenant avec toutes ses tourelles, adossé à la forêt de Chinon. On dit que ce havre de paix inspira Charles Perrault pour son conte La belle au bois dormant. Dans ce château privé et meublé, la famille de Blacas (qui en habite encore une partie) fait la part belle à cette histoire en proposant des reconstitution de scènes, on s’y croirait !

Sur un emplacement occupé dès la Préhistoire, le château est bâti au 15ème siècle. Il mêle des éléments architecturaux d’inspiration médiévale et gothique, et Renaissance formant un harmonieux mélange.

château d'Ussé Langeais château d'Ussé Langeais

Suivez ce lien pour préparer votre visite.

Langeais, pour plonger dans l’époque médiévale

A Langeais, changement d’époque ! Comme à Chinon, le site est constitué de plusieurs éléments : un donjon médiéval, seul élément subsistant de la forteresse bâtie par le comte d’Anjou Foulques Nera, et le château de Louis XI, qui date des 15ème et 16ème siècles et illustre le passage entre le château fort et la résidence seigneuriale.

Là encore, des personnages célèbres sont venus. Une des salles illustre d’ailleurs un événement majeur qui a eu lieu ici : le mariage de Charles VIII et d’Anne de Bretagne en 1491, qui marqua le rattachement du duché de Bretagne au royaume de France.

L’intérieur richement meublé laisse imaginer la vie de l’époque, tandis que le parc propose aires de jeux, animations et jolies vues.

château de Langeais Touraine

château de Langeais Touraine

château de Langeais Touraine

Toutes les infos ici.

Azay-le-Rideau, le plus mignon des châteaux de la Loire

Retour dans les terres tourangelles, et plongée dans la Renaissance cette fois, avec le magnifique château d’Azay-le-Rideau. C’est le premier « château de la Loire » que j’ai visité et je me souviens l’avoir trouvé tout petit à l’époque ! En effet, nulle comparaison avec ses majestueux voisins de Chenonceau, Chambord ou Blois, ici c’est le charme qui opère.

Niché sur une île au milieu de l’Indre, c’est à Gilles Berthelot ,conseiller du roi Louis XII et trésorier de France, que l’on doit la reconstruction du château médiéval initial d’Azay. Il en fait une demeure raffinée de la Renaissance, suivant ainsi l’exemple de François premier. Les intérieurs sont somptueux. Richement meublé, les différentes salles illustres des époques diverses, de la Renaissance au 19ème siècle où il était propriété des marquis de Biencourt.

Ne manquez pas de parcourir le parc paysager pour faire le tour du château, qui vous offrira de nombreuses et magnifiques vues, notamment quand il se reflète dans la pièce d’eau.

château d'Azay-le-Rideauchâteau d'Azay-le-Rideau

Pour en savoir plus.

Les jardins magnifiques de Villandry

Dernière étape, Villandry attire autant par son château que par ses jardins. Le château est le dernier des grands châteaux de la Loire érigés pendant la Renaissance dans le Val de Loire. C’est Jean Le Breton, ministre des finances de François 1er, qui le fait construire à l’emplacement d’une motte féodale, dans un style typique de la Renaissance.

Au 18ème siècle, son nouveau propriétaire marquis de Castellane, ambassadeur du roi Louis XV, le remanie en lui apportant plus de confort et en lui ajoutant des éléments de style néoclassique. Il retrouve son style initial grâce à Joachim Carvallo et Anne Coleman, de même que les jardins qui sont aujourd’hui l’emblème du site et sont superbes en toutes saisons.

Ce sont encore aujourd’hui les héritiers de ce couple qui font vivre ces lieux magiques que je vous invite à découvrir !

château et jardins de Villandry

château et jardins de Villandry

Villandry en pratique.

5 étapes historiques, c’est certainement trop court et réducteur pour découvrir tout ce que le pays de Chinon a à offrir. Ces 5 châteaux qui n’ont rien à envier aux grands vous offriront un avant-goût de cette région très riche en patrimoine et chère à mon coeur.

Et vous, quels sont vos coups de coeur parmi tous les châteaux du Chinonais ?

châteaux du chinonais

Certaines photos sont anciennes, désolée pour la qualité.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Instagram !

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s