Mesquer et ses oiseaux

traict de Mesquer

Mesquer, c’est un charmant coin de Loire-Atlantique, situé sur la côte d’Amour, tout un programme ! Vous connaissez ? On y trouve des marais salants, des plages de sable fin, des petits ports pittoresques, de jolies maisons de pierre aux volets bleus, on est ici aux portes de la Bretagne !

Un dimanche en bord de mer

Au tout début du mois de janvier, nous avions quelques jours de congés, et une grande envie de prendre l’air nous a pris ! Nous avons eu la chance de choisir un jour ensoleillé (mais très frais), et c’est armés de toute notre bonne volonté (et de bonnets…) que nous sommes partis pour une journée en bord de mer. Au programme, une randonnée entre terre et mer, entre plage, rivière et marais.

Je me suis inspirée des informations trouvée sur les sites https://randobreizh.fr et http://www.randogps.net, et c’est un peu par hasard que nous nous sommes retrouvés au petit port de Kercabellec, avec pour envie de découvrir la pointe de Merquel et les marais alentours, une dizaine de kilomètres au programme.

Mesquer Kercabellec

Kercabellec

Quelques maisons, un producteur d’huîtres, un mini parking, et déjà mes yeux sont attirés par une multitude d’oiseaux ! En effet, sur quelques dizaines de mètres plusieurs biotopes différents accueillent un nombre important d’espèces. Je découvre en arrivant (il y a de nombreux panneaux explicatifs) que la presqu’île est reconnue au niveau mondial comme un lieu incontournable pour l’ornithologie. On y trouve en effet des oiseaux inféodés à ces espaces naturels variés, mais aussi des migrateurs car nous en sommes en plein couloir migratoire. Il y a même trois populations qui cohabitent ici : les sédentaires, les migrateurs nicheurs et les migrateurs hivernants. En décembre tous ne sont pas là mais j’ai hâte de voir, en plus des magnifiques paysages, quelles espèces sont présentes ce jour-là.

La pointe de Merquel, paradis des oiseaux, et des ornithos !

Et dès les premiers mètres, je ne suis pas déçue, quelle joie ! Ce sont d’abord des spatules, des tadornes de Belon, des aigrettes garzettes et des avocettes qui se nourrissent dans le marais d’un côté de la route, puis des grèbes castagneux et des bécassines des marais de l’autre.

grèbes castagneux

Nous empruntons le sentier qui part derrière le port, longeant un espace dunaire ou des tariers pâtres et des pipits farlouses prennent la pose. J’aime ces noms qui me paraissent exotiques, et ces petites boules de plumes.

tarier pâtre femelle

Tournant la tête, en plus du superbe panorama sur le traict (bras de mer s’enfonçant dans les terres et alimentant des marais salants), de nouveaux oiseaux sont là ! Cette fois ce sont des huîtriers pies, malheureusement trop loin pour la photo, et surtout des dizaines de bernaches cravants. C’est la première fois que je vois ces petites oies qui barbotent en groupes, à la recherche des herbes marines dont elles se nourrissent. Elles sont jolies, je ne me lasse pas de les observer…

traict de Mesquer bernaches cravants

bernaches cravants

Mais cette journée étant également une balade familiale, et que deux ados peu enthousiastes (plus amateurs d’écrans que d’oiseaux…) s’impatientent, je poursuis vers la pointe, qui offre également une jolie vue. Le blockhaus qui la domine abrite un observatoire à oiseaux et juste en bas, des tables d’observations permettent de se repérer.

traict de Mesquer

Mesquer pointe de Merquel

Mesquer pointe de Merquel

Poursuivant le sentier, nous longeons maintenant la plage de Sorlock. Il doit être bien agréable de s’y prélasser l’été ! Pour l’heure, quelques promeneurs comme nous s’y trouvent, quelques pêcheurs aussi. Pendant que les enfants font des ricochets sur la mer d’huile, je cherche de nouveaux habitants.

Mesquer pointe de Merquel

Mesquer plage de Sorlock

Mesquer bécasseaux variables tournepierres à collier

Vous les voyez les oiseaux ?

Mesquer plage de Sorlock

Leur mimétisme est impressionnant, mais je guette ! Ces tournepierres à collier et ces bécasseaux variables, regroupés sur les rochers, sont si beaux !

Après la plage, nous avons poursuivi la balade vers Quimiac, parcourant quelques rues tranquilles bordées de pins (on n’est pas loin de la Baule) et de villas, fait le tour du petit marais (plutôt boueux), avant de rejoindre le parking.

Mesquer marais

Mesquer marais

Les marais sauvages (des marais salants sont également à proximité)

Une très jolie balade, que je vous recommande pour les paysages, mais aussi, vous l’aurez compris, pour les oiseaux !

Des oiseaux à observer, et des milieux à préserver

Si vous voulez les observer plus facilement en bord de mer, il est préférable de venir environ 2 heures avant la haute mer : les oiseaux reviennent alors vers le rivage pour chercher leur nourriture dans les vasières. En saison de nidification, veillez à rester sur les chemins car certains oiseaux pondent à même le sol (sur les pontons des salines pour les sternes et les avocettes) ou dans les buissons.

En observant les oiseaux, en plus de prendre l’air, on en apprend tous les jours sur le milieu dans lequel on vit : que les oiseaux sont plus actifs le matin, que les herbes folles au bord des routes, les petites haies entre les champs, les quelques ronces au fond d’un jardin, sont autant de refuges pour nombres d’espèces, et qu’il faut à tout prix les préserver, ou que c’est à marée montante que les oiseaux sont les plus présents sur les rochers…

La nature est belle n’est-ce pas ? J’espère que cette balade iodée vous a plu !

Merci à Annabelle du blog Matante A d’avoir choisi le thème ornithologie pour le rendez-vous interblogueurs En France Aussi, créé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, je ne pouvais pas le manquer !

Si vous êtes aussi amateurs d’oiseaux, découvrez mes autres articles sur ce thème en tapant oiseaux sur la barre de recherche.

En France Aussi

Et pour voir les articles des copains blogueurs, c’est par .

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Instagram !

33 commentaires

  1. Tout ce que j’aime, pouvoir observer des oiseaux de près, comme là, est toujours un vrai plaisir pour moi ! Il est vrai que l’on a la chance, aussi, d’avoir la Camargue à côté de chez nous. Merci pour cette belle balade familiale, d’une belle région, que j’ai visité l’été 2017. A bientôt.

    Aimé par 1 personne

    • Effectivement ce bout de côte est absolument magnifique, il y a plein de petits villages, de criques et de plages charmantes, et les marais donnent une atmosphère toute particulière.

      J'aime

    • C’est une zone très intéressante pour l’observation des oiseaux en effet, et une halte migratoire pour beaucoup. En plus les paysages sont magnifiques alors il y en a pour tous les goûts. Si tu aimes les oiseaux dans ma région il y a aussi le sud Vendée qui est une zone privilégiée (voir mon article précédent). Merci de ta visite, et d’avoir propos ce thème !

      J'aime

  2. Super ! Voilà là un coin que je ne connais pas encore et qu’il me tarde maintenant de découvrir ! Car tu l’auras compris : tu m’as vraiment donné très envie avec cette idée de rando alliant paysages marins et oiseaux ! Je ne savais pas que c’était un lieu réputé pour l’ornithologie là-bas… Il va falloir qu’ion y aille ! Merci beaucoup pour cette très belle idée !

    J'aime

    • Je me doutais bien que ça t’inspirerait ! Je ne savais pas non plus que c’était un « coin à oiseaux » avant de m’y rendre, même si je sais que cette partie de côte est un couloir migratoire, ça a été la bonne surprise et j’ai été ravie de voir notamment ces petites oies, et les bécasseaux, deux espèces que je n’avais jamais eu l’occasion d’observer. En plus il y a plusieurs circuits de balades, dans des milieux variés, sans aucune difficulté, et c’est beau ! Que demander de plus !

      J'aime

    • Oui c’est vrai, j’ai pris des tonnes de photos, le lieu est magnifique, et photogénique, et les oiseaux étaient relativement faciles à observer. Merci de ta visite sur le blog.

      J'aime

  3. Nantaise, j y ai toujours passé mes vacances, en retraite, c est tout naturellement que j y suis à l année. Une qualité de vie exceptionnelle, il y a 75 associations sur la commune, de quoi trouver son bonheur…beaucoup d animation dès que le beau temps arrive et toute l année une salle de spectacle qui nous offre de supers soirées

    Aimé par 1 personne

    • Je ne doute pas que ce lieu qui m’a charmée une journée en hiver puisse être plaisant à vivre à l’année, on a la chance d’être dans une région qui offre de magnifiques paysages, souvent préservés, et une qualité de vie. Merci de votre visite sur le blog.

      J'aime

  4. Ah, il faudra y retourner alors ! Evidemment nous n’avons eu qu’un aperçu de cette région lors de notre balade, il faut se poser plus longtemps pour découvrir, et apprécier, le grand et le petit patrimoine, les paysages emblématiques et les petits coins plus méconnus mais néanmoins charmants !

    J'aime

Répondre à aurelie@travelingaddress Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s