3 jours à Funchal

Madère Funchal autour de la cathédrale la Sé

Après vous avoir présenté globalement notre séjour à Madère en avril dernier, je vous propose aujourd’hui de découvrir Funchal, jolie petite ville toute en courbes, capitale de l’archipel portugais de Madère. Un peu plus de 100 000 habitants, fréquentée par de nombreux touristes, elle présente des quartiers et des facettes variées. Très verte, bordée par la mer, c’est une ville dans laquelle on se sent bien. Le centre ville en lui-même n’est pas très grand, mais il serait dommage de s’y limiter, car il y a quantité d’autres lieux à découvrir !

L’archipel de Madère est découvert en 1419 par les navigateurs portugais Tristão Vaz Teixeira, Bartolomeu Perestrelo et João Gonçalves Zarco qui nomment l’île Madeira (bois) en raison de l’abondance de cette matière première. La ville, fondée en 1421, elle est élevée au rang de ville en 1508 par le roi Manuel Ier. Funchal vient du mot funcho qui signifie fenouil en portugais, car du fenouil sauvage y pousse alors abondamment (mais je n’en ai pas vu moi !). Aujourd’hui on y voit plutôt des arbres exotiques ou des bananiers, oui, même en pleine ville !

Du Lido à la marina

Nous avions choisi de loger dans la ville, et cela s’est avéré un bon choix pour rayonner sur l’île. Peu importe le quartier, il est assez facile de rejoindre la voie rapide qui longe la côte Sud de l’île, Funchal ne semble pas souffrir des bouchons. Attention cependant à bien regarder les possibilités de stationnement, c’est un point important (nous avions une place de parking réservée en sous-sol, bien pratique !). Un peu par hasard, nous avons posé nos valises dans le quartier du Lido, tout à l’ouest de la ville. C’est un quartier très touristique, où se trouvent de nombreux hôtels et restaurants. On peut également facilement y prendre les lignes de bus régulières, les bus touristiques et il y a de nombreux départs d’excursions pour ceux qui n’ont pas de voiture.

Logiquement, nous avons donc exploré ce petit coin, et profité d’agréables vues sur la mer.

Madère Funchal front de mer au Lido

Madère Funchal front de mer au Lido

Madère Funchal front de mer au Lido

Madère Funchal front de mer au Lido

Pour rejoindre le centre ville, deux possibilités. Soit suivre les grandes avenues (Estrada Monumental puis Avenida do Infante), ce qui nous a permis de découvrir le parc Santa Catarina (accès libre) dont je vous ai montré quelques images dans mon précédent billet.

Madère Funchal Estrada Monumental

Madère Funchal Estrada Monumental

Madère Funchal Estrada Monumental

Madère Avenida do Infante

Juste à côté du parc, on peut visiter la Quinta Vigia (entrée 1€, horaires à consulter sur la grille, pas toujours conformes aux indications des guides). C’est la résidence officielle du Gouvernement régional de Madère, dont on peut parcourir le tout petit mais agréable jardin.

Madère Funchal Quinta Vigia

Madère Funchal Quinta Vigia

Madère Funchal Quinta Vigia

L’autre possibilité est de descendre jusqu’au port accueillant les ferries, dont on peut admirer le ballet régulier. J’ai été attiré par ce lieu, ayant envie de voir de plus près ces géants des mers, et également les graffitis des marins en escale (on en reparlera). Un moment à rêver à tous ces bateaux ayant accosté là, à ces équipages, ces voyageurs solitaires, ces familles…

Madère Funchal port

Madère Funchal port

Entre le port et le centre ville, je n’ai fait que passer. Pour info c’est là que se trouve le musée CR7, entièrement dédié à l’enfant du pays, Cristiano Ronaldo.

Autour de la Sé

Si nous sommes arrivés juste après le grand défilé de la fête de la fleur, à mon grand regret, nous avons découvert le centre ville de Funchal encore décoré pour les festivités. Les petites rues autour de la cathédrale (malheureusement fermée lors de notre passage), charmantes avec leurs édifices anciens et leurs dallages en noir et blanc, étaient rehaussées de nombreuses fleurs, expositions et installations florales, et des animations avaient lieu pour célébrer le printemps. Nous en avons bien profité !

Madère Funchal stands fête des fleurs

Madère Funchal tapise de fleurs devant la cathédrale fête de la fleur

Madère Funchal groupe folklorique

Madère Funchal fête de la fleur

Madère Funchal fête de la fleur

Madère Funchal cathédrale la Sé

Madère Funchal intérieur de la cathédrale la Sé

Madère Funchalautour de la cathédrale la Sé

Etape incontournable : le marché des Laboureurs

Bien sûr, pour qui aime les fleurs et les jardins comme moi, il ne faut pas manquer d’aller au marché des laboureurs ! Inauguré en 1940, ce bâtiment conçu par Edmundo Tavares dans le style art nouveau vous permettra d’admirer des poissons singuliers (si vous vous levez assez tôt), mais surtout fruits, fleurs, légumes et herbes aromatiques, dans un tourbillon d’odeurs et de senteurs ! Très touristique, il renferme également de nombreuses boutiques de souvenirs, et ses allées sont très fréquentées… L’entrée est libre.

Madère Funchal marché des laboureurs

Madère Funchal marché des laboureurs

Madère Funchal marché des laboureurs

Madère Funchal marché des laboureurs

Madère Funchal marché des laboureurs

Madère Funchal marché des laboureurs

La vieille ville de Santa Maria

Dans le prolongement du marché, je vous conseille de déambuler dans les charmantes ruelles du quartier de pêcheurs de Santa Maria Maior (et notamment dans la rue du même nom). C’est dans ce quartier qu’a commencé le peuplement de l’île. Depuis 2010, un projet est mis en oeuvre pour redonner un peu de modernité à ce quartier délabré et qui constitue la vieille ville de Funchal (la rue Santa Maria, la plus ancienne de la ville, a été tracée en 1430). Il se nomme artE pORtas abErtas (portes ouvertes sur l’Art). Les habitants ont accepté de laisser des artistes décorer les portes de leurs maisons. Cela donne à mon sens beaucoup de joie à ce quartier historique un peu oublié… Vous aimez ? D’autres photos à suivre…

Madère Funchal rue street art

Madère Funchal rue street art

Madère Funchal rue street art

Nous avions repéré de loin un bâtiment tout jaune, qui nous intriguait. Il s’agit du fort de São Tiago, construit à partir de 1614 pour défendre le port de Funchal. La minuscule forteresse, dont on peut faire presque le tour (accès libre), abrite aujourd’hui le musée d’Art Contemporain (accès payant 3€, gratuit pour les enfants, qui permet d’accéder aux remparts), ainsi qu’un agréable restaurant surplombant la mer.

Madère Funchal fort São Tiago

Madère Funchal fort São Tiago

Madère Funchal fort São Tiago

Madère Funchal fort São Tiago

J’ai beaucoup aimé ce quartier un peu endormi, au charme tranquille, aux peintures délavées…

Sur les hauteurs du jardin botanique

Je vous emmène maintenant visiter un autre fleuron de la ville, perché sur les collines entourant la ville (au-dessus de la voie rapide même !) : le jardin botanique de Madère.

Situé à 3 km du centre ville, il est accessible par bus, par voiture ou par téléphérique. Si vous venez en voiture je vous conseille de poursuivre sur la petite route aux virages serrés au-delà de l’entrée principale (parking de quelques places pour les particuliers et beaucoup de taxis, souvent bondé). Un autre parking vous attend plus haut, au terminus du téléphérique, quasiment vide celui-là. Vous pouvez emprunter le téléphérique gratuitement pour descendre à l’entrée haute du parc. Si vous n’êtes pas motorisés vous pouvez partir du centre de Funchal en téléphérique, c’est alors payant (et c’est cher !).

L’entrée du jardin est payante (6€ pour les adultes, 2€ de 6 à 18 ans, gratuit pour les plus jeunes). N’hésitez pas à demander un plan. On ne nous en a pas donné à l’entrée haute en nous disant que tout était fléché mais ce n’est pas vrai… Mieux vaut insister ou aller en chercher un à l’entrée basse. Bon, on ne peut pas se perdre non plus, ce n’est pas si grand, mais comme c’est très pentu, il vaut mieux éviter les allers-retours…)

Le parc d’une superficie de plus de 35 000 m², présente plus de 2 000 plantes exotiques provenant de tous les continents. C’était à l’origine un jardin privé, parc du manoir bâti en 1881 par la famille Reid.

Le lieu offre une vue magnifique sur toute la ville (et un peu sur la voie rapide malheureusement). On peut y contempler de nombreuses plantes et fleurs (début mai il m’a semblé cependant qu’il était encore un peu tôt dans la saison pour les fleurs).  Je suis notamment tombée en admiration devant une magnifique glycine, j’ai adoré l’espace cactus et plantes grasses, j’ai rêvé d’avoir un grand jardin… Bref, c’est beau n’est-ce pas ?

Madère Funchal jardin botanique vue

Madère Funchal jardin botanique

Madère Funchal jardin botanique

Madère Funchal jardin botanique

Madère Funchal jardin botanique

Madère Funchal jardin botanique

Madère Funchal jardin botanique

Madère Funchal jardin botanique

Madère Funchal jardin botanique

J’aurais aimé visiter également le jardin tropical Monte Palace, situé sur une autre colline de Funchal, mais lors d’un voyage en famille il en faut pour tous les goûts… Du coup je ne peux pas comparer, il me semble que le jardin botanique est intéressant pour sa zone de cactées, tandis que le Monte palace a un jardin japonais qui m’aurait plu je crois. De quoi en tous cas ravir tous les amateurs de jardins.

Comme vous le voyez, à Funchal nous ne nous sommes pas ennuyés. Nous aurions aussi pu y passer une seule journée, nous avons apprécié de prendre le temps de mesurer l’ambiance des différents lieux, de découvrir Funchal la verte, les traditions, de flâner et d’observer, nous avons pris le pouls de la ville et avons pris plaisir à cette découverte en douceur !

Ce qui nous a plu aussi, c’est la circulation toujours fluide, les nombreux espaces verts, les parkings publics aux prix très doux. Les enfants quant à eux ont remarqué, et apprécié, que les voitures laissent très facilement le passage aux piétons, cela semble aller de soi ici. C’est à l’image de la gentillesse des Portugais, mais ça change et ça fait du bien !

Alors si vous venez à Madère, n’hésitez pas à vous balader dans cette petite mais très attractive capitale !

Retrouvez tous le Portugal (Porto, Madère, Açores) en suivant ce lien.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Instagram !

6 commentaires

    • C’est une très jolie petite ville, qui se parcourt aisément à pied. Par contre pour le reste de l’île, le mieux est d’être motorisé. Mais de nombreuses excursions sont proposées également.

      J'aime

  1. C’est rassurant de savoir que cette capitale semble agréable et que ce n’est pas l’agitation qui y règne en maître… Je suis bien tentée par la visite de ces jardins moi ! Une question me vient soudain à l’esprit, car c’est un peu ce qui m’inquiète dans ce genre de pays : comment ça se passe pour se faire comprendre ? Est-ce l’anglais qui domine après le portugais ? Ou bien l’espagnol, que je ne parle pas ? Merci en tout cas pour le partage !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s