Saint-Nazaire, la belle industrielle (concours fini)

Le pont de Saint-Nazaire

Saint-Nazaire est la deuxième agglomération de Loire-Atlantique, et bien différente de Nantes de part son histoire, notamment industrielle. La ville est en effet la capitale de la construction navale en France et un pôle économique important du Grand Ouest grâce à ses infrastructures portuaires et aux activités de construction aéronautique et navale. Si le patrimoine industriel vous intéresse, un guide du routard est à gagner, rendez-vous en fin d’article pour les modalités.

La ville est très jeune puisqu’elle date de la deuxième moitié du 19ème siècle. Occupée par les Allemands durant la seconde guerre mondiale, qui y construisirent une base sous-marine d’importance entre 1940 et 1942, elle fut soumise aux bombardements massifs de l’aviation militaire et en grande partie détruite. Alors que les blockhaus allemands sont intacts, la ville civile est rebâtie après guerre, et au cours des décennies suivantes. Si elle présente peu d’immeubles cossus, de monuments anciens, son architecture mêlant blockhaus, infrastructures industrielles ou maritimes, ses ponts roulants et ses grues, sa position entre ville et mer, entre gris et couleurs criardes… lui apportent un certain magnétisme. Un univers particulier donc, qui se prête bien au street art, qui fait la part belle au métal, qui me plaît en tous les cas !

La ville a su tirer parti de ce passé, et offre à la fois des possibilités de déambulation urbaine et de visites thématiques très intéressantes.

Je vous emmène aujourd’hui dans trois lieux emblématiques, chargés d’histoire, entre passé et présent.

Une ville rythmée par les chantiers navals

Depuis la route de Nantes, les chantiers navals se devinent très vite, au pied du pont de Saint-Nazaire. Le carnet de commande étant plein, vous aurez sans doute la chance d’apercevoir au loin un voire deux paquebots de croisière en construction.

En cette fin décembre c’était le cas, avec le Symphony of the seas.

Un autre navire était aussi visible, à un stade bien moins avancé. C’est intéressant d’observer les différentes étapes de constructions, de voir les éléments bruts entassés, puis assemblés, on imagine le travail de titan que cela représente.

S’ils sont déjà impressionnants à distance, derrière les grilles, ce doit être encore plus fascinant de les découvrir d’un peu plus près lors des visites guidées qui sont régulièrement organisées, ou encore mieux lors des départs (3 jours d’essais en mer sont prévus à partir du 19 janvier 2018). Une idée à retenir pour une autre fois !

Le MSC Meraviglia, vu en avril 2017 juste avant son lacement, donne la mesure de son gigantisme…

Tout comme le MSC Preziosa en 2012.

Le Symphony of the seas, actuellement en construction, promet d’être encore plus gros !

La forme Joubert, est une forme de radoub (bassin qui permet l’accueil de navires et leur mise à sec pour leur entretien, leur carénage, leur construction, voire parfois leur démantèlement), qui fait office d’écluse donnant accès au bassin de Penhoët depuis l’estuaire de la Loire.

Escal’Atlantic ou comment faire revivre des paquebots de légende

Entre ville et port, la base sous-marine allemande a su trouver sa place dans la ville d’aujourd’hui, abritant différents lieux de loisirs et de visite. C’est ici que se trouvait la gare maritime et les installations de la Compagnie générale transatlantique, du milieu du 19ème siècle au milieu du 20ème siècle, quand l’essentiel du trafic entre l’Europe et l’Amérique du Nord se faisait par voie maritime.

Aujourd’hui on peut revivre cette époque en visitant Escal’Atlantic, le centre d’interprétation sur l’histoire des paquebots transocéaniques.

Toute la famille a fortement apprécié ce lieu, qui se visite en 1h30 environ. Très ludique et interactif, il permet grâce à ses nombreux écrans tactiles, mais aussi à ses objets d’époque tout à fait bien positionnés dans des décors reconstitués, de s’imaginer sur ces paquebots de légende, du France (je devrais d’ailleurs dire DES France car 3 paquebots ont porté ce nom) au Normandie, pour ne citer que les plus connus. Les enfants (11-2 ans) ont particulièrement aimé le pont arrière, où le vent souffle, où l’on peut s’amuser à détecter au radar icebergs ou navires, mais aussi la descente en chaloupe, et le film fait d’images d’archives retraçant l’épopée du commerce transatlantique, en parallèle avec la montée en puissance de l’aviation civile.

Une visite incontournable !

Dans les entrailles du sous-marin Espadon

Non loin, dans une écluse fortifiée, se cache un sous-marin, rappelant que la base a servi à abriter 2 flottes de U-Boat, les sous-marins allemands. L’Espadon, construit par les chantiers du Havre, a été mis en service en 1960, et témoigne d’une autre période. Long de 78 mètres, il a sillonné les mers de la planète pendant 25 ans. Aujourd’hui désarmé, il se visite avec un audioguide (30 minutes de visite environ).

On passe de couloir en couloir, apercevant la machinerie, les torpilles, les moteurs, les lieux de vie de l’équipage aussi, et on a peine à s’imaginer comment 65 hommes pouvaient vivre dans cet univers aux dimensions si réduites, au confort si spartiate ! C’est assez étonnant, et très intéressant !

A la sortie ne manquez pas de monter sur le toit pour profiter de la vue panoramique sur la ville et le port.

Saint-Nazaire est une ville tout à fait surprenante et qui mérite le détour. Elle a su tirer parti de son histoire et de ses industries et en faire des atouts pour les touristes d’aujourd’hui. De nombreuses visites thématiques sont proposées (street art, Tintin…). On peut également découvrir l’univers d’Airbus, autre fleuron industriel local.

Tintin s’est rendu à Saint-Nazaire dans Les 7 boules de cristal, des panneaux reprennent les vignettes de la bande dessinée sur les lieux mêmes qui les ont inspirées.

Infos pratiques

Accès libre aux chantiers navals (derrière les grilles). Les paquebots sont tellement grands qu’ils sont facilement visibles de loin. Visites guidées possibles.

Je vous recommande le pass trois visites donnant accès à Escal’Atlantic, au sous-marin Espadon et à l’écomusée. 23€ pour les adultes, 11,50€ pour les enfants (4-14 ans), déjà rentabilisé en ne visitant que les deux premiers lieux. Valable 3 jours. Réouverture des 3 sites le 10 février 2018.

Après avoir évoqué l’industrie du sel en sur la façade Atlantique, cet article est ma deuxième participation au rendez-vous inter-blogueurs En France Aussi, créé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs. Ce mois-ci, c’est Mathylde du blog Mordue de voyages qui propose un tour de France sur le thème du tourisme industriel.

#EnFranceAussi #concours

CONCOURS

Guide du routard guide de la visite d'entreprise

Ce mois-ci, Entreprise et découverte s’associe au rendez-vous En France Aussi pour faire gagner aux lecteurs et aux blogueurs le Routard « Guide de la visite d’entreprise » (2 guides à gagner).

Pour le gagner, il vous suffit de commenter cet article (ou l’un des autres articles du rendez-vous) ET de commenter sur la page Facebook du rendez-vous, (en indiquant le blog sur lequel vous avez commenté) jusqu’au 30 janvier 2018.

Le tirage au sort aura lieu le 31 janvier 2018. Chaque participation porte un numéro. Un numéro sera désigné par random.org parmi les lecteurs ayant commenté. Un numéro sera désigné par random.org parmi les blogueurs ayant écrit et publié un article.

Les gagnants seront prévenus sur les blogs Le coin des voyageurs et Mordue de voyages en édit, et sur la page Facebook #EnFranceAussi. Les gagnants auront une semaine pour faire parvenir leur adresse. Passé ce délai un nouveau tirage au sort sera effectué. Entreprise & découverte se charge de l’envoi du lot. Les gagnants devront indiquer quand il leur sera livré.

Bonne chance !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Hellocoton !
Publicités

22 commentaires

  1. Je vois que comme moi le thème de l’industrielle industrielle t’a fortement inspirée. Très intéressant ces visites de l’ Escal’Atlantic, et du sous-marin l’Espadon, à Saint Nazaire, on doit en apprendre beaucoup sur l’histoire de ces géants des mers. J’adore aussi, comme toi, la Bretagne, nous l’avons traversé du nord au sud, l’an dernier, et en garde des souvenirs mémorables ! J’en ai même fait un blog si cela t’intéresse :
    http://www.baladesbretagne.canalblog.com
    Bonne journée, à bientôt.
    Martine

    Aimé par 1 personne

    • Oui c’est vrai, j’ai encore d’autres idées mais le temps de rédiger et de faire des photos me manque ! Mais j’aime bien cette idée de thème, ça permet d’aborder des sujets sous un angle auquel on n’aurait pas forcément pensé. Les visites que je mentionne sont en effet très intéressantes, et j’ai très envie de visiter aussi Airbus et les chantiers. J’aime l’atmosphère des lieux industriels, les couleurs aussi, voilà pourquoi cette ville me plaît.
      Saint-Nazaire et Nantes sont aux portes de la Bretagne, région qui m’est chère et que j’aime beaucoup, je vais aller voir ton blog. Merci pour ta visite.

      J'aime

  2. Ca me parle beaucoup ton article sur Saint-Nazaire. De mon appart, j’ai eu la chance d’observer le Queen Mary 2 à sa première entrée dans le port de Sydney. On était fiers d’être Français car ce paquebot immense a été construit dans les Chantiers de l’Atlantique en 2004. Il était le paquebot à plus fort tonnage du monde. De bons souvenirs ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Je dois t’avouer que j’ai toujours délaissé St Nazaire, sans doute parce que justement c’est très industriel… Je suis plus attirée par des visites telles que les marais salants, les moulins, les fabriques de produits etc. Toutefois j’ai déjà visité un sous-marin, lors d’une visite à la Cité de la Mer à Cherbourg, et j’avais trouvé ça super ! Alors à force de lire tous les articles, je m’aperçois qu’il y a finalement plein de choses beaucoup plus passionnantes que je n’aurais pu imaginer en dehors de ce que j’aime à la base… Merci donc pour toutes ces idées que je garde sous le coude pour le jour où je ne pourrais plus autant marcher que maintenant !

    Aimé par 1 personne

    • J’avoue que c’est une ville que je connais encore peu, vers laquelle moi non plus, plus attirée par la nature et le patrimoine ancien, je n’avais pas l’habitude d’aller. Ce sont d’abord les paquebots et le sous-marin qui m’ont attirée, aussi pour les enfants, et j’ai aimé cet univers plein de couleurs. La ville a su développer son tourisme en mettant en valeur son industrie, je trouve ça très chouette, et je devrais y aller plus souvent, ce n’est qu’à 1h de chez moi finalement !

      Aimé par 1 personne

      • Oui parfois il faut une occasion pour permettre de nouvelles découvertes. En tout cas il ne faut jamais dire « Jamais » 😉 D’autant plus qu’on évolue avec le temps… Et je trouve ça bien !

        Aimé par 1 personne

  4. Oh merci Caro, tu m’as rappelé de bons souvenirs. J’ai adoré visiter St Nazaire et son Espadon. Mes enfants étaient petits et déjà fascinés. Superbes tes photos. J’ai mis celle de l’Espadon sur insta.
    Bise bon dimanche

    Aimé par 1 personne

    • Merci à toi ! Nous avions déjà visité l’Espadon avec les enfants, c’était vraiment très chouette, alors on a réitéré avec les cousines, c’est étonnant à chaque fois. Saint-Nazaire étant à l’autre bout du département, nous ne nous y rendons malheureusement pas très souvent, c’est dommage, car elle vraiment beaucoup à offrir !

      J'aime

  5. J’aime beaucoup St Nazaire, c’est vraiment une ville très intéressante. Je te conseille vraiment de visiter les chantiers c’est très impressionnant. Je les avais vu avec mes parents lors de la construction du Queen Mary 2 et c est une visite qui m’avait beaucoup marqué ! J’avais bien aimé également le sous marin par contre Escal Atlantic cela ne me dit rien, cela n’existait peut-être pas encore ou peut être n’avions pas eu le temps d’y aller. Ca me donne envie de retourner à St Nazaire pour faire ces visites !

    Aimé par 1 personne

    • Visiter les chantiers, j’y pense, ça doit effectivement être très intéressant, à programmer pour une prochaine visite ! Le sous-marin est très chouette aussi, ce n’est pas une visite que l’on a l’occasion de faire tous les jours. Quant à Escal’Atlantic, je ne savais pas trop quoi en attendre, et j’ai été agréablement surprise, c’est la reconstitution de l’intérieur de grands paquebots de ligne, avec des vrais meubles mis en scène, des écrans, c’est assez interactif et les enfants ont adoré.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s