Le Voyage à Nantes 2017 #4 : un petit tour en prison ?

Après la Villa ocupada, Asie Riderz et Grafikama, le Voyage à Nantes a cette année encore donné carte blanche à Pick up production pour investir un lieu incongru. Cette fois-ci c’est l’ancienne maison d’arrêt de Nantes qui a été totalement relookée.

A deux pas du palais de justice, transformé en hôtel de luxe, et de quartiers huppés, l’ancienne prison ne détonne pas avec sa façade en pierre. Les bâtiments en arrière-plan, plus modernes et sans cachet, sont pour quelques semaines recouverts de fresques et de graffs qui leur donnent un tout nouvel aspect, effaçant en partie la nudité et la décrépitude de cet univers carcéral à l’abandon.

Dans la cour, les graphismes à dominante noire envahissent les murs blancs.

A l’intérieur, les univers des artistes se confondent, se complètent et contrastent… L’atmosphère est assez oppressante dès l’entrée, le lieu choisi n’est pas anodin et les oeuvres répondent à l’histoire du bâtiment.

Sur conseil de la médiatrice, j’ai commencé par découvrir la cour, sous un beau soleil, puis l’intérieur du greffe, et j’ai achevé ma visite par le film montrant les artistes au travail (petite salle derrière la boutique). Je ne saurai pas dire si j’aurais dû commencer par le film, en tout cas il a quelque peu effacé la première impression d’enfermement, d’étouffement, de violence contenue qui se dégage des oeuvres, sans nul doute fortement inspirées par l’histoire du lieu.

Que vous commenciez par les oeuvres ou par le making-of, ne manquez ni les unes ni l’autre, car ils présentent à la fois un sacré contraste et une belle complémentarité.

Dans ce film, vous découvrez les artistes et une atmosphère de joyeux bazar, beaucoup de lumière (des projecteurs), de calme mais aussi de vie, des gens qui parlent, qui s’activent, qui rient, qui créent en musique. A contrario, l’exposition Entrez libre joue sur les lieux resserrés, les couleurs sombres, les graphismes torturés… L’atmosphère est rehaussée par des bandes sons rappelant le monde des prisons.

La surprise était au rendez-vous, c’est une expo particulière qu’il faut se préparer à appréhender. J’ai aimé le contraste des univers artistiques qui se mêlent malgré tout en une belle harmonie. J’ai également apprécié la possibilité de découvrir ce lieu habituellement inaccessible et complètement revisité. Profitez-en car le lieu est promis à un promoteur, pour un projet plus traditionnel, dès la fin de l’année.

Encore une belle découverte grâce au Voyage à Nantes !

Expo ouverte du lundi au dimanche, de 10h à 19h, jusqu’au 27 août 2017. Rue Descartes à Nantes.

#‎LVAN‬ ‪#‎nantes

Cliquez sur l’image pour retrouver mes autres billets sur le Voyage à Nantes.

le-voyage-a-nantes

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Hellocoton !
Publicités

5 commentaires

  1. Le voyage 2017 étant terminé depuis belle lurette, et par rapport à ce que tu dis à la fin de ton article sur les projets concernant ce site, je n’aurai pas l’occasion de découvrir les lieux autrement que grâce à toi virtuellement ici… Je ne connais pas du tout cet endroit en tant habituel mais là transformé de la sorte l’atmosphère parait un peu spéciale voire lugubre, ce qui est en accord c’est sûr par rapport à l’origine du lieu… Merci pour le partage !

    Aimé par 1 personne

    • C’est vrai que c’était une proposition artistique très particulière, glauque par moments, joyeuse aussi. Le lieu a fortement influencé les oeuvres, c’était particulier mais pas inintéressant.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s