La Loire-Atlantique au fil de l’eau (concours fini)

Loire Mauves sur Loire

Au fil de l’eau, c’est le thème que j’ai choisi et proposé aux autres blogueurs du rendez-vous En France Aussi pour juillet. Ce mois-ci, j’ai souhaité le consacrer à mon département, très riche en rivières et en zones humides notamment.

C’est parti pour un tour de Loire-Atlantique au fil de l’eau !

Traversant le département d’Est en Ouest, la Loire, « dernier fleuve sauvage d’Europe », imprime sa marque. Bordé de coteaux, de terres maraîchères, de zones humides, il s’étale dans l’estuaire avant de rejoindre l’Atlantique. On peut le longer en vélo, le traverser en navibus, y regarder se refléter les lumières de la ville… On peut aussi admirer les jolies maisons des villages de pêcheurs qui le bordent ou encore observer les oiseaux des marais.

Indret Loire

Loire Nantes

France Loire à vélo Divatte Loire-Atlantique

Rezé port de Trentemoult

L’Erdre, longue d’une centaine de kilomètres, prend sa source dans le Maine-et-Loire et finit sa course à Nantes, où elle se jette dans la Loire. Surnommée « la plus belle rivière de France » par François Ier, elle a contribué à faire de Nantes la « Venise de l’ouest » avant qu’elle soit détournée et que les comblements ne transforment la ville en supprimant son caractère lacustre…

Mais elle est toujours présente dans le département, et offre des rives bordées de demeures cossues et de péniches, et des possibilités de croisière ou de sports nautiques.

Nantes île Versailles Erdre bateaux

La Sèvre nantaise quant à elle traverse trois départements avant de se jeter dans la Loire elle aussi, du côté de Nantes sud. Elle offre des paysages très bucoliques, traverse prairies et coteaux. Elle est particulièrement belle je trouve du côté de Clisson, ou encore à Vertou.

Vertou bords de Sèvre

La Brière est le deuxième marais de France en superficie, après la Camargue. Il ne faut pas manquer d’y faire une balade en chaland, ces barques à fond plat typiques, pour découvrir un paysage vraiment unique, et des oiseaux, mon petit bonheur ! Le marais est grand, il y a plusieurs lieux d’embarquement, et également de nombreux sentiers, des villages de charme aux maisons de pierre, c’est presque un autre univers, dépaysement assuré !

Pour revoir mes deux balades, c’est ici et .

Brière balade en chaland

Le marais de Goulaine, plus petit, n’en est pas moins charmant. Avec son petit pont de pierre, son château en toile de fond… Plusieurs sentiers pédestres permettent d’en découvrir les richesses, qui varient au fil des saisons.

Marais de Goulaine pont de l'Ouen

Le canal de Nantes à Brest, comme son nom l’indique, prend naissance presque aux portes de Nantes, avant de parcourir le département vers le Nord, puis de continuer en Bretagne. Nous avons aimé en longer une partie en vélo, une expérience qu’il faudra réitérer en itinérant d’ailleurs ! Mais rien que pour les écluses et pour ralentir le temps, j’aimerais aussi y faire une petite croisière, un jour peut-être…

Canal de Nantes à Brest

Le marais de Mazerolles est une zone humide peu connue du département. Zone artificielle située au Nord de Nantes et très liée à l’exploitation de l’Erdre, elle s’ouvre tout juste à un l’écotourisme. Elle offre l’image d’un milieu préservé, où les oiseaux sont rois ! Idéal pour observer milans noirs, hérons cendrés, spatules, bihoreaux gris, aigrettes…. Vous ne saurez plus où regarder !

Le marais de Grée, situé à proximité d’Ancenis, est une vaste plaine de 450 ha. Constituée de prairies sèches en été, mais de grandes étendues d’eau en hiver, c’est une halte pour de nombreux migrateurs. Un observatoire y est installé, qui permet d’observer les migrateurs donc mais aussi les oiseaux qui y nichent.

Ancenis marais de Grée

Le lac de Grand-Lieu, dont j’ai découvert un des accès il y a peu, couvre 6 300 ha en hiver, mais seulement 2 300 ha en été. Il abrite une faune et une flore riches. On peut désormais en faire le tour à pied en empruntant un circuit de randonnée de 74 kms, mais aussi profiter de la vue depuis la Maison du lac à Bouaye, l’observatoire ornithologique de Passay ou le site de Pierre Aiguës à Saint-Aignan-de-Grand-Lieu.

Bouaye Maison du lac de Grandlieu vue depuis le pavillon Guerlain

Je pourrais encore allonger la liste avec le canal de la Martinière, qui longe la Loire côté Sud en direction de l’estuaire ou le lac de Vioreau, et sans doute encore bien d’autres endroits du département où l’eau est présente, sans oublier les rives de l’océan Atlantique, mais c’est une autre histoire,  il reste des visites à faire !

Et maintenant place au CONCOURS ! – CONCOURS FINI

Guide Gallimard La Seine en Île-de-France

En partenariat avec le rendez-vous #EnFranceAussi, les éditions Gallimard vous offrent le guide La Seine en île-de-France ! Une jolie occasion de programmer d’autres balades au fil de l’eau.

Deux conditions suffisent :

  • commenter mon billet (ou l’un des autres billets participants au rdv « Au fil de l’eau ») entre le 1er et le 20 juillet 2017
  • commenter sur la page Facebook du rendez-vous, (en indiquant le blog sur lequel vous avez commenté).

Lien vers le règlement.

Résultats à suivre en édit ici et sur ma page FB.

Découvrez les autres participations : Famille France TrotteuseLes aventures d’Arthur et ThibaultExpériences en familleLa galerieVoyager en photosMordue de voyagesDans mes bottes de sept lieuesMon Grand-EstRandonnées pour petits et grandsBirds and bicylesCuriosity escapesAvenue Reine MathildeSalut, bye bye – Travelling addressPetites Evasions & Grandes AventuresFish & Child – Florence Gindre – Annima – Viver a vida is wonderfulJolis voyagesJet Lag Trips – Nos racines sur 4 continents – Tu Paris combien ?Un pied dans les nuages1916 kilomètresLes détours d’Anne-Sophie – La Faute au GraphLe coin des voyageurs – La fille de l’encre – Itinera magica

Edit du 22 juillet : Les gagnants du guide Gallimard « La Seine en Île-de-France » sont Jet lag trips et Manon joue, bravo à eux !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Hellocoton !
Publicités

40 commentaires

    • C’est Trentemoult, un ancien port de pêche, qui à présent est un quartier assez à la mode, en face de Nantes, qu’on rejoint facilement en navibus, c’est déjà le début du voyage..

      J'aime

    • Avec plaisir ! J’ai beaucoup aimé travailler sur cet article, et il se trouve que j’ai découvert pas mal de coins de mon département très récemment, qui étaient en rapport avec l’eau. Un hasard, mais quelquefois le hasard fait bien les choses !

      J'aime

  1. Très bel article, avec de très belles photos, qui offre un joli condensé de la région au fil de l’eau. Il y a de nombreux endroits que tu évoques que je connais, mais d’autres que je ne connais pas encore, sauf de nom, et qu’il me tarde de découvrir… Je vais donc pouvoir me servir de ce résumé pratique pour y piocher des idées, c’est super, merci beaucoup ! Merci aussi pour ce thème très inspirant, j’ai beaucoup hésité car j’avais plusieurs idées sous le coude : j’ai bien failli présenter par exemple la rando que j’avais faite à Clisson, et que je n’ai toujours pas mise en ligne…

    Aimé par 1 personne

    • Moi aussi j’avais beaucoup d’idées sous le coude, et du coup l’idée d’un tour du département au fil de l’eau m’a semblé appropriée. Je suis curieuse de voir ce que tu as fait autour de Clisson, j’avais beaucoup aimé ma balade le long de la Sèvre, mais ce n’était qu’un petit bout du sentier.

      J'aime

  2. Merci pour ce thème qui nous a apparemment toutes beaucoup inspirées. La Loire semble avoir beaucoup de coins sauvages, c’est super pour l’observation et pour les balades à pied ou à vélo.

    Aimé par 1 personne

  3. Tout d’abord, un grand merci à toi pour avoir proposé ce thème : j’adore, et j’ai adoré écrire mon article 😉
    Tu as une très jolie région, et tu en vantes très bien les mérites : des oiseaux ? Du bateau ? Des paysages sauvages ? Je veux venir découvrir tout ça ! Un joli listing en tout cas, j’ai repéré quelques noms, et j’espère un jour pouvoir les visiter en vrai.

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton très gentil commentaire. J’aime ma région, alors c’est facile d’en parler, et si j’arrive à donner envie de la découvrir, c’est encore mieux ! Merci de ta visite.

      J'aime

  4. C’est vrai que ce thème va parfaitement à la Loire Atlantique. Tu as peut être retenu que je suis originaire de là bas (la Chapelle sur Erdre précisément) et tu me replonges en enfance à chaque fois ! Il y en a effectivement encore plein d’autres que ceux cités. Le département est riche! J’aime particulièrement la Brière avec ses propres règles ! c’est beau, sauvage plein de charme .

    Aimé par 1 personne

    • Oui je l’avais retenu ! Tu dois bien connaître les bords de l’Erdre alors ! As-tu des endroits fétiches ? J’aime aussi beaucoup la Brière, mais j’ai moins l’occasion d’y aller, c’est plus loin de chez moi. Ce que j’aime en tous cas, c’est la diversité des lieux, il y a de quoi faire de belles découvertes par ici !

      J'aime

      • Ca a du bien changer depuis que j’y étais … J’habitais au bord de l’Erdre, au lieu dit La Gandonnière, du coup j’adorais cette balade le long de l’eau, que je faisais plusieurs fois par semaine…Ensuite, j’aimais bien Sucé sur Erdre, c’était mignon. Ensuite j’ai fait mes études de l’autre côté à la Chantrerie, où je courrais (et buvais des canons) encore au bord de l’Erdre 😀 !

        Aimé par 1 personne

  5. Bonjouuuuuur!
    Très jolie balade 😀 Ca donne envie! J’ai hâte de retrouver ma mobilité et d’aller flâner ici et là, à vélo ou en amoureux à pieds… en tout cas merci pour le jeu, et ces jolies photos 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s