Aujourd’hui, je vous invite une nouvelle fois au nouveau rendez-vous mensuel En France aussi, sur le thème du patrimoine religieux choisi par Thomas du blog Expériences en famille.

Ca tombe bien, j’étais en Vendée début avril, et j’ai réussi à entraîner ma tribu à la découverte d’une des deux grandes abbayes du Sud du département, l’abbaye de Maillezais.

En bordure d’un petit village, tout près des canaux du marais poitevin (les marchandises et visiteurs arrivaient jadis par voie fluviale), le lieu est majestueux. Entouré de hauts murs, il faut vraiment visiter le site pour apprécier ce monument à sa juste valeur.

Entre histoire et archéologie

On commence par découvrir l’hôtellerie, qui accueillait hôtes et pèlerins.

En débouchant de l’autre côté, on en a plein les yeux ! La visite est en plein air, l’abbaye est en grande partie ruinée mais ce qui reste est vraiment beau et on peut aussi profiter du panorama en montant dans le clocher. N’hésitez pas à déambuler, à explorer, à lever le nez…

On découvre les vestiges de 3 édifices religieux, une abbatiale romane, une cathédrale gothique et un édifice encore plus grand dans le style Renaissance, qui comportait un cloître. Certains murs sont encore debout, d’autres sont seulement suggérés au sol, ce qui permet quand même de se rendre compte de l’importance de l’ensemble.

En plein coeur du marais poitevin

Un escalier permet, au bout d’un certain nombre de marches, d’embrasser la vue sur les alentours. C’est beau non ?

Un petit peu d’histoire ça vous dit ?

En plein coeur du marais poitevin qui n’est alors qu’une vaste zone marécageuse, des moines entreprennent, vers l’an mil, d’aménager ce vaste territoire. Sur une île perdue au milieu de l’ancien golfe des Pictons, la Duchesse Emma d’Aquitaine décide en effet de fonder un monastère, qui occupe bientôt une place majeure en Poitou. En 1317, sur décision du pape Jean XXII, l’abbatiale de Maillezais est élevée au rang de cathédrale, l’abbaye est agrandie puis devient un foyer de la vie intellectuelle à la Renaissance. Rabelais y étudiera même pendant 5 ans !

Transformée en forteresse de défense au 17ème siècle, l’abbaye Saint-Pierre est alors gouvernée par les protestants. Mais les forces catholiques l’assaillent et la ruinent, si bien que le site est  abandonné.

Après la Révolution française, les murs encore debout sont vendus pour servir de carrière de pierres. Classée Monument Historique depuis 1923, l’abbaye Saint-Pierre de Maillezais évite la destruction totale. Depuis 1996, elle appartient au Département de Vendée.

Une visite en famille

Cette visite nous a beaucoup plu. Outre la gratuité pour les moins de 18 ans, et le fait que le billet soit valable pour la journée entière (on a pu profiter de l’espace pique-nique à proximité le midi), les enfants ont eu droit à un petit livret jeu avec des énigmes, des rébus, qui les ont bien divertis pendant la balade. En saison des animations sont proposées. Pour retrouver toutes les infos pratiques c’est par ici.

La boutique du site est sympa, il y a un parking à proximité, deux embarcadères pour faire un tour en barque, plusieurs possibilités de restauration, une autre boutique de souvenirs… et une très agréable zone de pique-nique avec de grandes tables sous des cerisiers (miam si vous venez en juin !). Un petit coin bien accueillant donc !

Nous avons choisi de passer la journée à Maillezais, avec la visite en matinée, et un tour en barque l’après-midi, mais ça, c’est une autre histoire…

Et maintenant, place au CONCOURS ! – FINI

Ce mois-ci, les éditions Gallimard vous proposent à nouveau de gagner le très beau guide Baie du Mont-Saint-Michel. Sympa non ?

guide Gallimard Baie du Mont-Saint-Michel

Pour le gagner, il vous suffit de commenter ici (ou sur l’un des autres articles du rendez-vous) ET de commenter sur la page Facebook du rendez-vous, (en indiquant le blog sur lequel vous avez commenté) jusqu’au 20 mai 2017. C’est tout simple, foncez !

Règlement.

#EnFranceAussi #concours

EDIT du 30 mai 2017 : les gagnantes sont Jus Diego et Mitchka

Et si vous voulez d’autres idées sur ce département, consulter la liste de mes 30 trucs à faire en Vendée !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Hellocoton !
Publicités