Açores Sao Miguel Caloura goéland

Aux Açores, on monte et on descend sans cesse, entre montagne et mer, on passe d’un paysage à un autre radicalement différent en peu de kilomètres. Preuve en est avec cette balade en trois lieux, très variés et pourtant si proches.

Direction la côte Sud de l’île donc, autour de Vila Franca do Campo, petite ville dans laquelle nous sommes juste passés, sans nous arrêter. Passés un peu longuement d’ailleurs, car nous avons eu du mal à trouver un panneau indiquant notre destination, l’ermitage Nossa Senhora do Paz (Notre Dame de la Paix), situé sur les hauteurs de la ville. Pour le trouver, il faut prendre la première sortie quand on vient de l’est de la ville.

Une route sinueuse mais très correcte vous emmènera au pied d’un escalier monumental, tapissé d’azulejos et, comme souvent aux Açores, très joliment fleuri.

Le site date de 1764, mais aurait remplacé un édifice plus ancien (du 16ème siècle) bâti lui-même à l’emplacement d’une grotte où un berger aurait trouvé une image de la Vierge.

 acores-ermita-nossa-senhora-do-paz-2

acores-ermita-nossa-senhora-do-paz-1

acores-ermita-nossa-senhora-do-paz-4

acores-ermita-nossa-senhora-do-paz-6

acores-ermita-nossa-senhora-do-paz-5

acores-ermita-nossa-senhora-do-paz-3

Le lieu vaut le coup pour le coup d’oeil (à condition que ce soit dégagé bien sûr !). On embrasse toute la ville de Vila Franca do Campo, et l’île en forme de croissant, vestige d’un ancien cratère, où l’on peut partir en excursion se baigner.

Se baigner, c’est justement notre prochaine étape, mais nous avons choisi Caloura, petit hameau situé entre Lagoa et Vila Franca do Campo.

Là encore c’est au bout d’une toute petite route, bordée de champs de tabac, que se trouve notre destination. Quelques places de parking, un joli petit port de pêche, un office de tourisme, un bar et… une piscine au milieu de la mer !

Açores Sao Miguel Caloura champ de tabac

Açores Sao Miguel église de Caloura

En bord de route, on découvre la jolie église Nossa Senhora das Dores. Le couvent de Caloura dont elle fait partie, édifice baroque datant des 16 et 17ème siècles, est aujourd’hui une propriété privée. Il peut se visiter en contactant le propriétaire.

Açores Sao Miguel port de Caloura

Açores Sao Miguel port de Caloura

Les bateaux sont sortis de l’eau grâce à un treuil, étonnant !

Açores Sao Miguel piscine de Caloura

Açores Sao Miguel piscine de Caloura

Açores Sao Miguel piscine de Caloura

Açores Sao Miguel piscine de Caloura

Le temps maussade et la mer bien fraîche pénétrant dans la piscine n’ont pas dissuadé les enfants de se baigner… C’était bien froid quand même ! A noter que cette piscine est en accès libre et gratuit, que des surveillants étaient présents, et que le site propose douches et cabines à la sortie.

Sur la route du retour, nous avons bifurqué en direction du lac de Congro. La route s’élève (et se rétrécit) progressivement, offrant de jolies vues sur la côte et les collines alentours.

acores-lac-congro-prairie

Paysage rappelant plus les Vosges ou la Normandie vous en trouvez pas ?

Au panneau, il ne faut pas hésiter à continuer en voiture, d’abord sur une étroite route goudronnée, puis sur un chemin de terre bien caillouteux, mais carrossable. Arrêtez-vous quand vous verrez le panneau de randonnée, les quelques voitures déjà présentes vous indiqueront le lieu.

Ce n’est pas à proprement parler une randonnée, car il ne faut que 10 à 15 minutes de marche pour atteindre le lac, mais équipez-vous quand même ! Le chemin est assez raide, peut être glissant selon le temps car totalement en sous-bois, de nombreuses racine affleurent également. C’est très joli, mais pas adapté aux sandales.

C’est parti donc pour une descente au milieu d’une végétation dense et variée.

acores-lac-congro-1

Le lac se devine enfin, d’une couleur surprenante !

acores-lac-congro-2

acores-lac-congro-3

acores-lac-congro4

C’est vraiment un endroit hors du temps, très beau et reposant…

Et puisqu’il faut repartir, comptez un peu plus longtemps pour remonter. Cela donne l’occasion d’admirer la nature !

acores-lac-congro-6

acores-lac-congro-7

acores-lac-congro-8

acores-lac-congro-9

Quand je vous disais que São Miguel était une île surprenante, vous me croyez toujours ?

Pour revoir les précédents billets sur cette destination, c’est par .

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Hellocoton !
Publicités