porto-pont-panorama-1

Après un début de balade dans la ville haute, nous voici devant le pont Dom Luís, qui coupe littéralement la ville en deux.

Construit entre 1880 et 1886 par l’ingénieur portugais Teófilo Seyrig, disciple de Gustave Eiffel, le pont Dom Luís comprend deux tabliers qui relient porto et Vila Nova de Gaia. Sur le haut piétons et métro cohabitent, tandis que le bas est réservé aux voitures et piétons toujours. Nous avons traversé dans un sens par le haut (attention au vent, ça souffle !) puis au retour par le bas, les deux niveaux offrant des points de vue différents et sympathiques sur les rives du Douro.

porto-pont-panorama-2

porto-pont-panorama-3

porto-pont-panorama-6

porto-pont-panorama-4

porto-pont-panorama-7

porto-pont-panorama-5

porto-pont-panorama-9

porto-pont-panorama-8

Arrivés au bout, nous choisissons de ne pas emprunter le funiculaire (nous ne l’avons pas fait non plus de l’autre côté, ça descend mais c’est largement faisable !), mais nous empruntons de jolies petites ruelles tortueuses pour arriver sur les quais. C’est très sympa !

porto-vila-nova-gaia-1

porto-vila-nova-gaia-2

porto-vila-nova-gaia-3

porto-vila-nova-gaia-4

Côté Vila Nova de Gaia, la vue est tout aussi superbe,on profite du va et vient des bateaux, c’est chouette !

porto-pont-panorama-10

porto-vila-nova-gaia-12

porto-vila-nova-gaia-5

porto-vila-nova-gaia-10

porto-vila-nova-gaia-9

Je vous conseille de manger avant de traverser, car s’il y a des restaurants en bordure du fleuve, ce sont généralement de grands établissements pour touristes (je n’ai rien contre, je suis moi-même une touriste, mais ce n’est pas ce que je recherche, et les prix s’en ressentent) ou des snacks. Dans les rues plus éloignées, peu de possibilité. Nous avons marché un bon moment entre les chais, avant de choisir un petit café où nous avons pu manger des sandwiches, accueil simple et sympathique, mais on n’a pas trop eu le choix !

Car ici, c’est le royaume du Porto ! Les grandes maisons s’y succèdent, vous pouvez voir leurs noms en grand sur les chais, et vous pouvez apercevoir cuves et bouteilles par les portes des entrepôts, c’est une vraie industrie ! 60 maisons existent encore, et une vingtaine se visite.

Aujourd’hui les bateaux traditionnels qui transportaient les barriques (elles y sont toujours, pour le décor) servent à promener les touristes !

porto-vila-nova-gaia-11

porto-vila-nova-gaia-6

porto-vila-nova-gaia-8

porto-vila-nova-gaia-7

Retour côté Porto et les quais de Ribeira, c’est là encore un enchantement pour les yeux ! Cette rive est nettement plus touristique et vivante que l’autre, beaucoup de restaurants et de bars, des kiosques où vous pourrez acheter vos billets pour une visite de cave ou une balade en bateau notamment.

porto-pont-panorama-11

porto-quais-1

porto-quais-2

N’oubliez pas de lever les yeux, c’est beau !!!

porto-quais-3

porto-quais-4

porto-quais-5

porto-quais-6

porto-quais-7

porto-quais-8

porto-quais-9

Nous n’avons pas fait cette visite de cave qui nous aurait plu, par manque de temps. Notez bien que les vendeurs, kiosques ou magasins, ne proposent pas tous les mêmes prestations. Quelquefois c’est gratuit pour les enfants, quelquefois à tarif réduit, il peut y avoir des visites seules ou couplées, de plus ou moins longues balades en bateau… Souvent la cave est imposée, et il faut la plupart du temps réserver ! Donc prenez-y vous dès votre arrivée !

La meilleure offre que j’aie vue, c’était sur un petit stand devant la torre dos Clerigos : billet couplé cave et balade en bateau d’une heure, pour 12€ par adulte, et gratuit pour les moins de 10 ans.

Retrouvez le début de la balade ici et la suite, c’est par !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Hellocoton !
Publicités