Porto depuis le pont Dom Luis

Quelques réflexions sur cette jolie ville, comme elles me sont venues spontanément, au jour le jour, je vous livre ici comme un instantané de découverte…

Porto est une très jolie ville, assez facile à parcourir à pied. Un jour suffit pour voir l’essentiel, sans visiter. Mais on peut aussi y passer beaucoup plus de temps, pour la savourer…

C’est une ville en évolution, beaucoup de rénovations sont en cours, mais beaucoup de bâtiments sont en attente aussi.

La vie est très peu chère.

Les habitants de Porto sont souriants et sympathiques, beaucoup parlent un peu français, ils ont souvent un petit mot pour les enfants ou un petit geste pour nous (nous indiquer un chemin, répondre à nos questions, nous laisser une place assise, faire la conversation dans le métro, juste sourire). Ils sont très prévenants, ça fait un bien fou et ça nous renvoie à nos propres pratiques…

Porto me rappelle Lisbonne en plus petit, pour ses couleurs, ses collines, du moins pour le côté habité. Le côté Vila Nova de Gaia qui abrite les chais présente un aspect plus étonnant. Porto m’a également rappelé le quartier du Trastevere à Rome, et le charme de Prague.

Le pont Dom Luis sur le Douro est majestueux, imposant et impressionnant. Il est l’élément central et incontournable de la ville.

Le Douro est le poumon de la ville, les touristes le parcourent mais les pêcheurs sont encore nombreux à vivre sur ses berges.

La ville paraît très aérée, très ventée (sans doute l’air de l’océan qui s’y engouffre), ce qui apporte une fraîcheur bienvenue en été, mais qu’en est-il en hiver ?

J’ai trouvé surprenant d’entendre assez fréquemment le cri des mouettes sans forcément voir la mer…

Les tarifs du métro sont incompréhensibles ! Et très peu fréquents en été (toutes les 30 minutes). Des agents sont parfois présents à l’aéroport pour guider les touristes devant les guichets automatiques.

La ville est très propre et agréable.

Et vous, vous connaissez Porto ? Quelle impression cette ville vous a-t-elle faite ?

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Hellocoton !
Publicités