briere-balade-chaland-10

La Brière est une magnifique zone humide située en Loire-Atlantique, au nord de Saint-Nazaire, tout près du littoral. Je vous y emmène en promenade, ça vous dit ?

Deuxième marais de France après la Camargue, la Grande Brière a été classée parc naturel régional en 1970. Cette grande zone de 40 000  hectares, protégée par des digues formées par les alluvions de la Loire, est un pays de tourbe et de chaumières. Il offre un paysage de canaux et de plaines inondées, au milieu desquels 7 îles émergent.

Rendez-vous au port de Rozé, sur la commune de Saint-Malo-de-Guersac, pour cette balade. La maison de l’éclusier, située au bord du Brivet, dernier affluent de la Loire qui traverse la Brière, est aujourd’hui maison d’accueil du parc.

Briere-port-Roze

Briere-port-Roze-003

briere-balade-chaland-11

Briere-iris-jaune

Iris jaune

Nous devions faire une balade mêlant randonnée et promenade en bateau, mais les chemins étant trop humides, nous ne ferons que la balade en chaland, pour le plus grand bonheur des enfants !

Après quelques consignes de sécurité et l’équipement de gilets de sauvetage, c’est parti pour une belle promenade silencieuse dans un chaland, barque à fond plat typiquement briéronne et parfaitement adaptée à l’observation des oiseaux et à la contemplation de cet univers particulier, entre canaux, étangs, roselières…

Je vous laisse admirer…

briere-balade-chaland-1

briere-balade-chaland-2

briere-rapace

Busard des roseaux

briere-balade-chaland-3 briere-balade-chaland-4

briere-balade-chaland-5 briere-renoncule-aquatique

Tapis de renoncules aquatiques.

briere-balade-chaland-6 briere-balade-chaland-7

briere-balade-chaland-8

Brière balade en chaland roseaux

briere-oiseau-jaune

Bergeronnette printanière.

briere-canards

Vol de canards.

Nous avons été enchantés par ces paysages si particuliers, par la végétation, la faune si présente : de nombreux canards, hérons et autres aigrettes sont facilement visibles, mais aussi des hirondelles de rivage ou encore le gorgebleue à miroir que nous avons eu la chance d’apercevoir à travers les roseaux.

En partant, nous avons fait un petit arrêt sur l’île de Fédrun et ses chaumières typiques (sans halte à la Mare aux oiseaux malheureusement, dont le cadre semble idyllique et la cuisine est renommée !).

briere-chaumiere

briere-chaumiere-2

Les roselières briéronnes étaient autrefois exploitées pour fournir la couverture des habitations Cette tradition s’est perdue, il ne reste que quelques coupeurs traditionnels, et les bottes de roseaux utilisées pour renouveler les toitures des 3000 chaumières encore habitées (60% des chaumières françaises) viennent aujourd’hui de Camargue ou de l’étranger.

Dans le cadre de Natura 2000, le parc naturel essaie néanmoins de maintenir cette activité, qui permet un équilibre des milieux et la préservation des espèces d’oiseaux.

De nombreux autres itinéraires sont possibles, à pied ou en bateau, vous n’aurez que l’embarras du choix. Vous trouverez tous les renseignements sur les prestataires sur le site du parc.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Hellocoton !
Publicités