esclaves-oublies-tromelin-sylvain-savoia

Tromelin, aussi appelée île des sables, est située à 450 km de Madagascar, dans l’Océan indien. Minuscule, plate, presque sans végétation et battue par les vents, cette île inhospitalière fut le théâtre d’un épisode tragique surnommé les « naufragés de Tromelin ».

En 1761, un navire français ayant embarqué illégalement des esclaves s’y échoue. Une partie de l’équipage et une soixantaine d’esclaves survivent. Deux mois après, l’équipage repart à bord d’un navire de fortune, abandonnant les esclaves à leur sort.

Ce n’est que 15 ans plus tard que les 7 survivants seront secourus…

Cette bande dessinée raconte l’histoire de ces survivants, entre suppositions et faits avérés par les résultats des fouilles menées sur l’île très récemment, auxquelles le dessinateur Sylvain Savoia a pris part.

La bande dessinée, aux beaux dessins accompagnés de beaucoup de textes, navigue entre l’histoire des esclaves malgaches et celle de l’équipe de scientifiques. Un long dossier final présente un complément historique.

Cette bande dessinée m’a vraiment plu. J’ai aimé les dessins, l’histoire de ces naufragés et j’ai été très touchée par les émotions du dessinateur et des autres membres de l’équipe scientifique, entre solitude, excitation de la découverte, des sentiments qui m’ont rappelés ceux que j’ai éprouvés lors de mon congé solidaire

Sylvain Savoia, né en 1969 à Reims, est un dessinateur français de bande dessinée.

Les esclaves oubliés de Tromelin a été édité chez Dupuis en avril 2015 (20,50€).

Livre lu dans le cadre du Prix BD Cézam 2016.

Retrouvez désormais mes comptes-rendus de lecture sur mon autre blog Mes mots Mes livres

Exposition tromelin l'île des esclaves oubliés

Et maintenant je vais vous parler de l’exposition temporaire qui se tient jusqu’au 30 avril 2016 (dépêchez-vous !) au Château des Ducs de Nantes.

Dans une atmosphère assez intime, une première salle est consacrée à l’approche historique : contexte de la guerre de 7 ans, typologie des navires et des marchandises transportées. On y trouve des objets, des documents anciens…

WP_20160414_001

WP_20160414_003

WP_20160414_005

nantes-exposition-Tromelin-chateau-ducs-bretagne

Un objet émouvant, des fers qui servaient à entraver les esclaves…

La deuxième salle évoque quant à elle les découvertes archéologiques et à travers eux, le quotidien des esclaves piégés sur l’île.

WP_20160414_007

WP_20160414_009

WP_20160414_008

Au milieu de voiles blanches qui rappellent ce temps de navigation à la voile, un lien est tissé entre cette époque et la nôtre, et on arrive bien à imaginer ce qu’a pu être la vie, ou plutôt la survie de ces gens, perdus sur un confetti au milieu de l’océan.

A noter que cette exposition sera ensuite visible à Lorient, Bordeaux, Bayonne et Marseille. Toutes les infos pratiques à retrouver ici.

Publicités