Au jardin : séparer un keiki d’orchidée

orchidee-keiki-4

Vous est-il arrivé d’observer de nouvelles feuilles et racines poussant sur une tige de votre orchidée ? Sachez qu’il s’agit d’un keiki, un rejet de la plante mère, et pour vous une façon de multiplier votre plante favorite.

orchidée

Mon phalaenopsis blanc n’a pas fleuri cette année, du moins sur la plante mère, mais j’ai eu la surprise de voir apparaître deux keikis sur les tiges qui avaient poussées. Un de ces keikis a même fleuri, tandis que l’autre s’est contenté de faire des feuilles.

orchidee-keiki-1

Pour séparer le keiki de la plante mère, il est indispensable d’attendre qu’il ait 2 à 3 racines d’au moins 5 cm, et 2 à 3 feuilles bien formées.

Avec un couteau ou un cutter stérilisé (vous pouvez le passer sous la flamme d’un briquet), sectionner la tige en coupant environ 1 cm sous et un cm au-dessus du keiki.

orchidee-keiki-2

Idéalement, vous pouvez saupoudrer la partie coupée d’un peu de cannelle en poudre, pour favoriser la cicatrisation (attention cependant à ne pas en mettre sur les racines).

orchidee-keiki-3

Il ne vous reste plus qu’à planter le keiki dans un pot rempli de substrat (un mélange spécial orchidée est très bien), qu’il faudra bien garder humide.

orchidee-keiki-5

J’ai donc planté mon keiki feuille, et je ferai de même quand les fleurs du second seront fanées. La branche au-dessus de la fleur commence à sécher, j’espère que je peux attendre encore un peu la fin de la floraison. Affaire à suivre !

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s