La cache Christophe Boltanski

Christophe Boltanski raconte l’histoire de sa famille, une famille de juifs ballottée au gré des soubresauts de l’histoire, d’Odessa à Paris, des personnes fracassées, qui par la maladie, qui par l’abandon, la Shoah ou l’absence…

A Paris, c’est rue de Grenelle que cette famille meurtrie va se blottir et recréer sa propre géographie, dans un appartement où chaque pièce est rattachée à des personnages, des souvenirs. Le roman se découpe au gré de la découverte des lieux, ce qui est un peu perturbant, car cela implique des retours en arrière fréquents.

Si j’ai apprécié cette chronique familiale ancrée dans une longue période de l’histoire française, j’ai été gênée par le ton qui m’a paru froid et distancié, étonnamment impersonnel, et une écriture qui m’a semblé plus journalistique que chargée d’émotion.

Un roman intéressant néanmoins, qui a plu à beaucoup de lecteurs.

Christophe Boltanski, né en 1962, est un journaliste français.

La cache, son premier roman, a été publié chez Stock en août 2015 (20€).

Retrouvez désormais mes comptes-rendus de lecture sur mon autre blog Mes mots Mes livres

Publicités