trois-vies-chinoises-dai-sijie

Sur l’île de la noblesse, quelque part en Chine, la population très pauvre vit essentiellement du traitement des déchets électroniques de la planète.

Un jeune garçon, atteint de progéria, une maladie qui lui donne prématurément l’aspect d’un vieillard. Un jour, le directeur de la cantine de la prison locale l’achète à sa grand-mère, puis l’entraîne à jouer le rôle d’un prisonnier. Le jeune garçon pense bientôt jouer un rôle dans un cirque, puisque c’est le sort réservé aux enfants comme lui.

Une jeune fille assiste, impuissante, à la déchéance de sa mère empoisonnée par le plomb de l’industrie de retraitement des déchets électroniques pour laquelle elle travaille dans des conditions misérables. Lorsque cette dernière disparaît, et que la jeune fille trouve une basket et un os dans le réservoir d’eau tout proche, elle pense que son père est coupable…

Une mère forge la chaîne qui servira à aliéner son fils de vingt ans. Empoisonné par les métaux lourds, il a un comportement délinquant. La police condamne ses agissements et, puisque la famille est trop pauvre pour le faire soigner, lui demande de l’oublier. Le fils cadet pose le cadenas, et fuit bientôt cet univers misérable.

Ces trois courts et intenses récits nous plongent avec effroi dans la réalité d’une population pauvre, tiraillée entre les restes du communisme, l’attrait du capitalisme, et leurs conditions de vie infâmes.

A travers ces trois destins différents mais finalement liés par les conséquences néfastes de ce lieu poubelle, l’auteur réussit à traduire en peu de mots toute l’horreur de ces vies brisées. On ne peut qu’être déconcerté et touché.

Dai Sijie, né en 1964 en Chine, vit aujourd’hui en France. Il est romancier et cinéaste et également auteur de Balzac et la petite tailleuse chinoise.

Trois vies chinoises a été publié en 2011 chez Flammarion (16,30€). Il est également disponible en poche chez J’ai lu (4,80€).

Retrouvez désormais mes comptes-rendus de lecture sur mon autre blog Mes mots Mes livres

Publicités