Nantes : nature en ville #4

camelia-automne-5

Les camélias et Nantes, c’est une longue histoire !

D’origine asiatique, le camélia arrive en Europe vers 1550. A Nantes, c’est par le futur maire Ferdinand Fabre qu’il est introduit, lorsque celui-ci achète, en 1806, des graines en provenance d’Angleterre. Il sème et acclimate la plante en extérieur, obtenant jusqu’à 7000 pieds dans sa propriété des Sorinières.

Il est bientôt imité par de nombreux pépiniéristes nantais. En 1851, la Société Nantaise d’Horticulture recense 250 000 camélias cultivés et une production annuelle de 60 000 plants. Le camélia est produit pour ses fleurs utilisées comme boutonnières.

Des cette époque et sans cesser depuis, les obtentions nantaises de nouvelles variétés sont nombreuses.

Aujourd’hui, la collection nantaise compte 1200 variétés répartis sur 5 sites, dont le Jardin des plantes bien sûr.

Après cette petite introduction historique, je vous laisse admirer les camélias d’automne en pleine floraison actuellement… J’aime beaucoup ces arbustes un peu échevelés, mois feuillus et trapus que leurs congénères à la floraison hivernale ou printanière, et les fleurs délicates et toute simples.

C’est beau non ?

camelia-automne-2

camelia_-automne-4

camelia-automne-3

camelia-automne-1

camelia-automne-4

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner au blog, ou à me suivre sur Facebook ou Hellocoton !
Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s