troc plantes

Chaque année dans mon coin, un troc plantes est organisé. Si j’y suis plusieurs fois allée en tant que spectatrice ou pour participer aux ateliers proposés, notamment à destination des enfants, je n’ai jamais échangé de plantes.

Ce type de rendez-vous est généralement organisé à la sortie de l’hiver, période au cours de laquelle je mets peu de le nez dans le jardin. Trop tôt pour moi donc généralement.

Cette année, j’ai pour une fois décidé d’anticiper, et de préparer ce moment en stockant plants et boutures. A vrai dire j’ai un petit jardinier bien actif à la maison, ou plutôt dans son potager, qui aime gratter, planter, récolter, qui est attentif à tout ce qui pousse et aime arpenter les jardineries avec moi. C’est lui, le premier, a vu pousser les jeunes ciboulettes ou les plants de tomates issus des récoltes des années précédentes. Lui encore qui récupère tous les godets qui traînent (pas plus d’une seconde, il est au taquet je vous dis !) pour tenter de multiples expériences jardinières…

Avec son aide donc, nous avons commencé un petit stock de plants. Nous verrons bien ce qui passera l’hiver.

Nous avons également commencé à récolter des graines, au jardin ou au bord des routes, pour notre usage d’abord. Mais notre jardin n’étant pas très grand, nous avons eu l’idée de proposer des petites enveloppes de graines au troc plantes.

Avec de jolis papiers ou tout simplement des petits bouts d’enveloppes (regardez les jolis motifs à l’intérieur des courriers que vous recevez !), un peu de scotch, voilà une série d’enveloppes prêtes à recueillir les graines. J’en ai toujours quelques-unes dans mon sac, pratique pour les promenades.

Il suffit de noter dessus le nom de la plante et la date de récolte, et de stocker tout ça jusqu’à la belle saison et l’époque des semis !troc graines

J’espère que ces graines plairont au troc plantes.

Et vous, récoltez-vous vos graines ? Les utilisez-vous ? En échangez-vous ?

Publicités