gout-cannelle-espoir-sarah-mccoy

Elsie Schmidt, 16 ans, vit dans la boulangerie familiale allemande, en 1944. Sa famille est pétrie d’idéologie patriote, sa soeur est volontaire dans un Lebensborn et son futur mari est officier dans l’armée nazie.

La nuit de Noël, invitée pour la première fois à un bal nazi, elle découvre un aspect de l’horreur. Sauvé des griffes d’un gradé allemand par un petit garçon juif, elle va être amenée à lui offrir sa protection, secret même pour ses proches.

Soixante ans plus tard aux Etats-Unis, Reba, journaliste, s’apprête à interviewer Elsie sur les traditions de Noël en Allemagne. Perdue dans une région qui n’est pas la sienne, auprès d’un homme qu’elle peine à aimer, éloignée de sa famille par la distance et par des non-dits, elle ne sait plus qui elle est et qui elle veut être.

Une amitié naît entre Reba, Elsie et sa fille Jane. Au fil du récit de la vie d’Elsie, celle de Reba est déroulée en parallèle.

Ce roman, mélange d’horreur et d’espoir, fait réfléchir sur le sens de la vie, l’importance de l’amour et de se trouver soi-même.

Un livre passionnant qui traite de la deuxième guerre mondiale d’un point de vue inédit, celui du peuple allemand.

Détail amusant, et très bonne idée, alors que toute l’histoire se passe soit dans la boulangerie des Schmidt en Allemagne, soit dans celle d’Elsie aux Etats-Unis, on retrouve en fin de livre les recettes des pâtisseries qui émaillent si souvent et chaleureusement le récit. Des recettes tester bien sûr ! Et un roman à lire absolument !

Sarah Mcoy est américaine et vit à El Paso au Texas. Fille de militaire, elle a beaucoup voyagé au gré des affectations de son père, notamment en Allemagne.

Un goût de cannelle et d’espoir est paru aux éditions Les Escales en 2014 (21,90€) et chez Pocket en avril 2015 (8,10€).

Retrouvez désormais mes comptes-rendus de lecture sur mon autre blog Mes mots Mes livres

Publicités