zimbabwe-hwange-national-park-paysage-4

Laissant derrière moi la grisaille française de novembre, c’est avec joie que j’ai découvert les paysages du Zimbabwe, sous un soleil constant ! Notre guide Innocent avait peine à imaginer qu’en Europe on puisse ne pas voir le soleil pendant des jours, voire des semaines. Ce climat plus sec qu’à l’habitude (la saison des pluies commence normalement en novembre) a donné lieu à de superbes couchers de soleil sur la plaine du Hwange National Park !

Laissant les quelques baobabs plus au nord sur la route de Victoria Falls, les terres rouges desséchées et les broussailles logeant les grandes routes, j’ai découvert une partie du parc, assez plate, très sèche et sablonneuse.

Côté végétation, j’avais vu des photos du Hwange National Park datant de l’été précédent, en pleine saison sèche donc, montrant un paysage d’herbes complètement grillées et d’arbres sans feuillages. Durant les 15 jours de la mission, en n’ayant essuyé que de rares averses, j’ai constaté à quel point la savane changeait et reverdissait vite ! Paul nous a dit qu’en pleine saison humide, les herbes pouvaient dépasser la hauteur d’un homme.

zimbabwe-hwange-national-park-paysage-6

Des espaces d’herbes donc, mais aussi beaucoup de petits bosquets, des arbustes éparpillés ou plus ou moins groupés, et quelques arbres solitaires.

zimbabwe-hwange-national-park-paysage-3

Des termitières rythment aussi le paysage.

zimbabwe-hwange-national-park-paysage-2

De nombreux points d’eau également en ce début de saison des pluies.

zimbabwe-hwange-national-park-paysage-7

zimbabwe-hwange-national-park-paysage-8

zimbabwe-hwange-national-park-pompes

De nombreuses pistes sillonnent le parc, certaines carrossables et d’autres beaucoup moins !

zimbabwe-hwange-national-park-paysage-11

zimbabwe-hwange-national-park-paysage-9

zimbabwe-hwange-national-park-paysage-12

zimbabwe-hwange-national-park-paysage-5

zimbabwe-hwange-national-park-paysage-10

J’ai vraiment été charmée par ces paysages nouveaux pour moi, en particulier au crépuscule. Le point d’eau nommé Makwa où nous passions souvent en fin de journée a je crois été le lieu des plus beaux couchers de soleil.

zimbabwe-hwange-national-park-makwa-coucher-soleil-1

zimbabwe-hwange-national-park-makwa-coucher-soleil-2

Mais depuis la plateforme de Nyamandhlovu la vue n’est pas mal non plus…

zimbabwe-hwange-national-park-nyam-coucher-soleil-2

zimbabwe-hwange-national-park-nyam-coucher-soleil-1

Je ne me lasse pas de ces paysages de rêve… Et vous ?

Pour revoir tous les billets sur le Zimbabwe, c’est par ici.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Hellocoton !
Publicités