planete-sauvage-piste-safari-3

A l’occasion d’une belle journée de mai, nous nous sommes rendus à Planète sauvage, un parc animalier situé à proximité de Nantes.

Nous sommes arrivés vers 10h30, une demi-heure après l’ouverture, et il y avait déjà la queue aux caisses, première belle journée de week-end oblige. Mais le personnel était bien présent pour aiguiller les visiteurs (avec ou sans billets) et fluidifier l’entrée. 15 minutes plus tard, c’est en file indienne que nous sommes entrés sur la piste safari au volant de notre voiture.

planete-sauvage-antilope-3

planete-sauvage-zebres

planete-sauvage-watussi

planete-sauvage-voitures

planete-sauvage-tigre

planete-sauvage-rhinoceros

planete-sauvage-lion

planete-sauvage-guepard

planete-sauvage-emeu

planete-sauvage-elephants

planete-sauvage-piste-safari-2

Il faut environ 2 heures pour parcourir les 10 km de piste, où l’on peut normalement doubler sur l’ensemble du parcours (du moins quand certains ne s’arrêtent pas au beau milieu pendant des heures pour donner du pop corn aux animaux…), on voit les animaux de très près, c’est génial. Les enfants ont adoré, mais mon 8 ans a préféré fermer sa fenêtre à l’approche des zèbres et autres émeus qui n’hésitent pas à passer la tête dans l’habitacle en quête de nourriture !

Il est interdit de sortir de sa voiture bien sûr, et selon les zones on peut ouvrir ou non sa vitre. Des véhicules du parc sont présents dans les espaces où se trouvent les animaux les plus dangereux, pour surveiller.

Au kilomètre 5 il est possible de se garer, de profiter des tables de pique-nique, de boutiques bien achalandées et de snacks, de jouer et de caresser des animaux de la ferme, chèvres, moutons et ânes. Il y a toujours de petits agneaux que les enfants adorent prendre dans leurs bras.

A la fin du circuit, nous nous sommes garés sur le parking et avons pique-niqué rapidement sur les tables alentours, les enfants étant pressés de continuer la visite !

Direction le chemin de brousse et le village de Kirikou, avec ses animaux et ses cases où on peut faire de la musique, se faire arroser par les fétiches… Un endroit sympathique.

planete-sauvage-village-kirikou

planete-sauvage-village-kirikou-cases

planete-sauvage-village-kirikou-cases_2

planete-sauvage-village-kirikou-fetiches-cases

planete-sauvage-village-kirikou-fetiches

planete-sauvage-kirikou

planete-sauvage-pelican

planete-sauvage-lemurien

Puis nous nous sommes dirigés vers le parcours jungle, un circuit en hauteur au-dessus des animaux, sur des ponts suspendus que les enfants ont adoré.

Enfin, nous avons opté pour le premier spectacle à la cité marine (il y en avait deux programmés cette journée, les horaires nous ayant été donnés à la caisse). Après avoir observé les dauphins sous l’eau dans la galerie sous-marine pour patienter, nous nous sommes installés sur les gradins en bois. Des soigneurs nous ont présenté un spectacle où l’on s’émerveille de voir les dauphins sauter, où l’on apprend des choses sur leur anatomie et leur mode de vie, où le public est sensibilisé à la protection de leur environnement. Un très bon moment en famille !

planete-sauvage-dauphin-7

planete-sauvage-dauphin

planete-sauvage-dauphin-4

planete-sauvage-dauphin-6

Et puisqu’il nous restait du temps, que les enfants réclamaient… nous sommes repartis vers la piste safari ! Un deuxième tour en voiture, un peu plus rapide cette fois car il y avait moins de monde et nous nous sommes arrêtés en priorité devant les animaux que nous avions moins vus le matin.

C’était la troisième fois que nous visitions ce parc, et nous apprécions toujours autant cette balade d’un jour. C’est vraiment une fête pour les enfants.

Nous avons fait l’année dernière la piste safari en 4×4, c’est une formule qui permet de s’approcher au plus près de certains animaux quand ils sont éloignés de la piste, et le chauffeur donne plein d’explications intéressantes. Par contre pour les enfants la vue n’est pas idéale s’ils ne sont pas assez grands pour voir au-dessus des vitres en plexi, car elles sont rayées. Et je conseillerai de s’asseoir sur les bancs à gauche du véhicule dans le sens de la marche, je trouve qu’il y a plus d’animaux à voir de ce côté.

planete-sauvage-bison

planete-sauvage-antilopes

planete-sauvage-antilope

planete-sauvage-ours

planete-sauvage-elephant

planete-sauvage-piste-safari

planete-sauvage-zebre

Nous avons également eu la chance de tester une nuit au bivouac, et c’était vraiment magique ! Les tentes prévues pour 5 personnes sont spacieuses et très confortables, les sanitaires en bois très agréables, et se réveiller le matin avec pour proches voisins des oiseaux, des zèbres et des antilopes, ça met des étoiles dans les yeux… C’est un budget conséquent à prévoir mais c’est superbe un cadeau à se faire offrir (ou à s’offrir !), ça vaut vraiment le coup !

planete-sauvage-camp-mongol

planete-sauvage-yourte

A noter que le site internet propose des tarifs intéressants.

Pour revoir tous les articles sur Nantes et la Loire-Atlantique, c’est par ici.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Hellocoton !
Publicités