Carnet de voyage Martinique

Nous pensions qu’une semaine serait suffisant pour faire le tour de l’île, nous sommes restés sur place 7 jours entiers mais il aurait fallu plutôt 10 jours, voire 2 semaines, pour faire tout ce que nous voulions.

Tout d’abord, nous avons clairement sous-estimé le temps à passer en trajets, et avons donc limité nos déplacements vers le nord à une seule journée, ce qui est dommage, nous n’avons donc pas pu faire la côte au-dessus de Saint-Pierre et ne nous sommes pas attardés dans la montagne, ni la côte est au-dessus de la Trinité. Nous ne sommes pas non plus rentrés dans Fort-de-France et avons peu vu les routes intérieures.

Nous n’avons pas non plus, faute de temps, assez préparé le voyage en amont et n’avons donc réservé aucune excursion. Sur place nous avons hésité sur les sorties aux fonds blancs et en mer pour voir les dauphins, mais nous ne savions pas vers quel prestataire nous tourner pour ces visites assez chères, et nous n’avons pas eu envie de nous retrouver entassés dans des formules « usines à touristes ».

Nous avons été très satisfaits de la visite chez Depaz, et dans une moindre mesure chez Clément (prix élevé pour finalement une maison créole et un parc mais assez complémentaire), nous avons apprécié le jardin Balata.

Nous regrettons de ne pas avoir visité la sucrerie le Galion, nous y sommes passés en plein midi, trop chaud pour les enfants, et nous nous sommes juste arrêtés à la boutique, où nous avons été très bien accueillis, avons pu goûter le sirop de batterie (très très sucré), obtenir des informations intéressantes et acheter du sucre (sachets verts) plus goûté et adapté à la pâtisserie.

Nous regrettons de ne pas avoir visité les fonds blancs, non pas en formule tout inclus avec musique à fond et où on vous verse le rhume dans le gosier… mais plutôt en petit bateau sans permis à louer en individuel, mais nous avons eu connaissance de cette formule trop tard.

Nous regrettons de ne pas avoir fait une sortie dauphins, c’est une sortie chère et nous ne voulions pas partir au hasard, donc nous n’avions pas creusé le sujet. Mais nous avons fait une jolie rencontre à l’étang des Salines : Fernand alias « Rogia », un garde-pêche, garde-côte etc. très sympa qui nous a appris plein de choses sur la mangrove et nous a fait passer un moment bien sympathique… et conseillé une sortie avec Jean-Guy au Prêcheur. Mais c’était en fin de séjour, et nous n’avions pas prévu de remonter au nord de l’île.

Nous aurions aimé voir davantage de plages, nous balader plus dans la forêt tropicale, voir la montagne pelée, dont le sommet est resté dans la brume, voir des marchés, voir la côte nord…

Et puis les garçons, même s’ils nous ont bien suivi dans les visites, trouvaient le temps long en voiture et étaient globalement intéressés par la piscine et la plage plus que par le reste… Notre séjour a fait plaisir à chacun, mais il n’aurait pas fallu partir avec des enfants plus petits pour en profiter.

En résumé, la Martinique nous a séduits, nous y avons découvert plus que nous le pensions et avons sous-estimé ses richesses et son intérêts, une semaine c’est vraiment trop court ! Peut-être y retournerons-nous…

Nous aimerions, pour un prochain grand voyage en famille, découvrir la Guadeloupe, car ce sont des îles facilement accessibles, pas trop chères en avion, faciles à visiter en individuel, en programmant un plus long séjour si possible cette fois !

Pour revoir tous les articles sur la Martinique, c’est par ici.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Hellocoton !
Publicités