IMG_1000texte

L’Habitation Clément faisait partie de nos souhaits de visites, avant de partir, j’avais en tête ce nom de rhumerie prestigieux. Après la visite à la distillerie Depaz, nous nous sommes penchés sur la question et nous avons constaté que Clément n’est plus une distillerie fumante. Nous avons donc hésité au regard du prix d’entrée (12€ pour les adultes, 6,60€ pour les 7-17 ans, forfait famille 30,60€) mais avons décidé de nous y rendre quand même, pour l’habitation créole qui est la seule visitable sur l’île. En effet nous en avons aperçues au hasard de nos balades, disséminées dans la montagne, mais très peu au total, et soit fermées au public, soit complètement délabrées.

En Martinique, le terme habitation désigne un domaine agricole avec ses plantations, sa maison et ses bâtiments d’exploitation.

Nous avons découvert une belle propriété bordée de plantations de canne à sucre (canne qui est traitée dans une autre distillerie, la Simon si je ne me trompe pas), agrémentée d’un grand parc, des bâtiments industriels transformés en musée (machines à l’arrêt mais toujours présentes et beaucoup de panneaux explicatifs), une magnifique maison créole, un espace de vente et de dégustation et quelques salles (qu’il faut trouver) destinées à des présentations d’art contemporains.

IMG_1006texte

IMG_1032texte

IMG_1037texte

Nous avons aimé : le domaine bien entretenu, la maison créole, les audioguides distribués à l’entrée (les enfants ont adorés) dont les informations complètent les panneaux.

Nous avons moins aimé : le prix d’entrée, le fait que la distillerie ne fonctionne plus.

C’est une visite incontournable de la Martinique, mais si vous êtes intéressés par la fabrication du rhum il vaut mieux avoir fait une autre distillerie avant, sous peine d’être déçu.

Pour revoir tous les articles sur la Martinique, c’est par ici.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook ou Hellocoton !
Publicités